Espoirs et doutes de Goodison Park

SO FOOT

Tout un programme résumé dès la première prise de parole : "Changer de dimension." En arrivant à la barre d'Everton il y a plus d'un an grâce au rachat de 49,9% des parts du club, Farhad Moshiri avait planté le décor ainsi. Cette fois, Everton n'allait plus être une simple promesse et allait cesser de caresser l'Europe sans jamais l'embrasser. Le plan était simple, dessiné et la révolution était en marche. Fini les espoirs dans le vide, place à "une nouvelle ère". Depuis, que s'est-il passé ? Ronald Koeman a quitté Southampton et a doublé son salaire en s'installant sur le banc des Toffees, les espoirs sont nés, Moshiri a claqué quelques chèques pour de nouvelles têtes (Williams, Gueye, Bolasie, Lookman, Schneiderlin) et, comme souvent, Everton a dansé entre le bon et le moins bon. Putain de refrain. Plusieurs fois depuis le début de son mandat, Koeman a demandé…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages