Esport - Counter-Strike : à Cologne, FaZe fait chuter NAVI au terme d'une finale folle

FaZe Clan, meilleure équipe du monde de Counter-Strike en 2022. (ESL)

Déjà vainqueur de NAVI à Anvers, lors du dernier Major de Counter-Strike, FaZe Clan a de nouveau battu son meilleur ennemi en finale des IEM Cologne, ce dimanche soir, au terme d'une rencontre de sept heures et d'un niveau exceptionnel.

Parfois, l'abus de superlatifs n'est pas superflu. Grandiose, extraordinaire, magnifique... La finale des IEM Cologne, au coeur d'une Lanxess Arena pleine de 15 000 fans de Counter-Strike bouillants, achevée dimanche soir par la victoire (3-2) de FaZe Clan (n°2 mondiaux au classement HLTV) face à NAVI (n°1) est tout ça à la fois. Au bout de sept heures d'un match d'une tension dingue, au niveau individuel et collectif rarement atteint, le club nord-américain a défait son adversaire ukrainien sur la plus petite des marges (16-14 dans la cinquième et dernière manche).

Mais la rencontre tout entière s'est jouée sur un fil. Si FaZe prenait la première partie (16-13), NAVI répondait dans la suivante avant de prendre l'ascendant non sans résister à une folle remontée de son adversaire (16-13, 19-16). Pourtant en position de conclure sur leur choix de carte, Oleksandr « 1mple » Kostyliev et ses coéquipiers rataient le coche sur Mirage lors de la manche la moins équilibrée de l'affrontement (16-9 pour FaZe Clan).

4

Comme le nombre de titres de FaZe Clan sur Counter-Strike en 2022. Le club américain a remporté Katowice, la Pro League, le Major d'Anvers et Cologne.

La conclusion de ce qui restera comme l'une des finales les plus disputées sur Counter-Strike, entre deux formations qui paraissent très loin au-dessus des autres en ce moment, était elle-même indécise jusqu'au bout. Il fallait plusieurs retournements de situation à FaZe sur Nuke pour finalement s'imposer, notamment grâce à un Russel « Twistzz » Van Dulken décisif dans les moments les plus chauds.

lire aussi

Esport - Counter-Strike : à Cologne, Vitality manque les play-offs et inquiète

Il aura manqué un tout petit peu de puissance de feu à NAVI derrière son duo s1mple - Denis « electroNic » Sharipov, nouveau leader de cette formation, pour prendre le meilleur. Toujours à l'essai, Viktor « dy » Orudzhev a toutefois probablement définitivement gagné sa place dans une équipe qui aura été fortement secouée par l'invasion de l'Ukraine, et aujourd'hui parfaitement relancée.

Cologne n'était pas un Major cette année mais le prestige du rendez-vous, dans une enceinte devenue « la cathédrale » de Counter-Strike au fil des ans, place l'événement à un niveau comparable. À Anvers, mi-mai, lors du dernier de ces rendez-vous les plus convoités de la scène compétitive du jeu, FaZe avait déjà battu NAVI en finale. Si la saison est interrompue jusqu'à fin août pour laisser le temps aux joueurs de se reposer, ces deux-là sont amenés à se croiser à nouveau très rapidement.

lire aussi

Toute l'actualité esport - Counter-Strike

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles