Esport - Counter-Strike : l'exploit de Furia, qualifié pour les demies du Major de Rio

Furia poursuit sa route à domicile. (Adela Sznajder/ESL)

Furia poursuit sa route à domicile, au Brésil. En quarts de finale du Major de Rio de Janeiro sur Counter-Strike ce vendredi soir, la formation auriverde a éliminé le favori NAVI dans une ambiance exceptionnelle. Heroic, Outsiders et Mouz seront également au rendez-vous des demies.

Furia l'a fait. La meilleure équipe brésilienne de Counter-Strike s'est qualifiée dans la nuit de vendredi à samedi pour les demi-finales de « son » Major - la catégorie de tournois la plus prestigieuse -, à Rio de Janeiro. Pour cela, elle a réalisé un immense exploit en écartant les favoris de la compétition, la formation ukraino-russe de NAVI (14-16, 16-10, 16-10), dans une Jeunesse Arena en fusion. Plus de 20 000 fans assourdissants, qui ne sont pas étrangers à ce résultat tant ils ont poussé derrière leurs favoris dans et à l'extérieur de la salle, au coeur d'une fan-zone où la pluie battante n'a rebuté personne.

L'équipe de Furia évolue en effet à un niveau jamais aperçu chez elle auparavant, devant des supporters qui lui apportent une force supplémentaire autant qu'ils mettent la pression aux adversaires. Meilleur joueur du monde, Oleksandr « s1mple » Kostyliev a été méconnaissable côté NAVI, au contraire d'un Kaike « KSCERATO » Cerato encore extraordinaire. Furia avait pourtant mal débuté en laissant filer la première carte d'un rien, mais ne s'est pas laissé avaler par la pression. Dans son style agressif particulièrement efficace à domicile, sa formation renversait la tendance pour rejoindre le dernier carré dans une ambiance folle, unique pour l'esport.

« C'est le plus beau jour de ma vie, soufflait le capitaine Andrei « arT » Piovezan en fin de rencontre. Au début du match, nous avions la pression, les mains tremblantes. Puis nous avons embrassé cette énergie ». Furia reviendra donc ce samedi soir (21h30 environ) pour disputer sa demi-finale contre Heroic, vainqueur de Team Spirit un peu plus tôt vendredi (16-8, 16-14). Et comptera à nouveau sur le public pour prolonger ce conte de fées... mais aussi Neymar, proche des joueurs et très vocal sur ses réseaux sociaux au fil de la nuit.

L'autre rencontre de ce dernier carré très ouvert opposera Mouz, vainqueur surprise de Cloud9, et Outsiders, bourreau Fnatic.

lire aussi : Esport - Counter-Strike : à Rio, la folie Furia, Vitality et FaZe déçoivent