Esport - CS - Counter-Strike : encore une finale pour les Français de Vitality

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La formation Counter-Strike du club français Vitality jouera ce dimanche sa cinquième finale de l'année (toutes perdues pour l'instant), celle des IEM Beijing. Elle affrontera Na'Vi dans l'après-midi (16h). C'est indéniable : Vitality est l'équipe la plus constante de l'année sur Counter-Strike. La formation française (à l'exception du sixième homme, le Belge Nabil « Nivera » Benrlitom), n°1 mondiale, s'est en effet qualifiée ce samedi soir pour sa cinquième finale de la saison à l'occasion des IEM Pékin, disputés en ligne. Après avoir perdu les quatre premières, elle espère enfin soulever son premier trophée en 2020.

Signal encourageant, au-delà de son niveau de jeu élevé, Vitality vient de se défaire de deux adversaires qui l'avaient battu lors des précédentes finales : Heroic (n°2) en quarts (16-7, 15-19, 16-12) puis Complexity (n°15) en demies (16-11, 16-7). Cette fois, c'est Natus Vincere (n°5) qui se dresse sur la route des Français, dimanche (16h, BO5). Une équipe qui monte en puissance (finaliste de l'ESL Pro League début octobre). Le duel Oleksandr « s1mple » Kostyliev (Na'Vi) - Mathieu « ZywOo » Herbaut (Vitality), les deux meilleurs joueurs du monde, sera particulièrement observé. lire aussi Counter-Strike - apEX : « La deuxième place ne m'intéresse pas » En demi-finale, Na'Vi a privé la France d'un duel fratricide et de l'assurance d'un premier titre puisque les russophones ont écarté G2 Esports (10-16, 16-12, 16-3), où évoluent trois Bleus (sur six joueurs, sans compter le staff). Une équipe qui a perdu... trois finales, cette année. À Vitality de stopper, enfin, cette mauvaise série tricolore.