Esport - CS - Esport - Counter-Strike : ALEX quitte Vitality, misutaaa arrive

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le Britannique Alex « ALEX » McMeekin a décidé de quitter la formation Counter-Strike de Vitality, en évoquant des raisons personnelles. Le club français a officialisé le départ de son capitaine mercredi soir et le recrutement du jeune Kévin « misutaaa » Rabier (17 ans) à sa place jeudi. Mais plonge dans l'incertitude. Alors qu'on pensait tous les voyants au vert, la période est difficile pour Vitality sur Counter-Strike. Après avoir conclu 2019 par un titre en Russie et démarré 2020 par le trophée de meilleur joueur du monde de Mathieu « ZywOo » Herbaut, le club français a déçu lors du BLAST en février puis des IEM Katowice la semaine passée. Dans ce contexte un peu tourmenté à cause de résultats pas à la hauteur des attentes, l'équipe à l'abeille doit désormais faire face à un tout nouveau problème : le départ de son capitaine, Alex « ALEX » McMeekin.

Vitality a officialisé mercredi soir une information du média spécialisé 1PV. Le Britannique a décidé de quitter le club pour raisons personnelles. « Le mode de vie exigeant d'un joueur de haut niveau ne lui convenait plus », peut-on lire dans un communiqué. Les déplacements à répétition aux quatre coins du monde et le temps passé à l'étranger l'auraient poussé à prendre cette décision. « L'année dernière, nous avons voyagé pendant 36 semaines et c'était difficilement tenable pour moi, explique Alex McMeekin. La professionnalisation du milieu fait que ce chiffre ne peut pas vraiment baisser. Le choix logique était de me retirer avant d'être trop épuisé pour produire le travail requis par cette profession, même si j'ai proposé de rester le temps qu'ils trouvent un remplaçant. » Esport - Counter-Strike : meilleur joueur du monde, Mathieu « ZywOo » Herbaut veut « enchaîner les titres » avec Vitality Finalement, Vitality a fait son choix rapidement et s'est tourné vers l'un des jeunes talents tricolores, Kévin « misutaaa » Rabier, 17 ans. S'il fait partie des grands espoirs de la scène française, il passe un cap important et saute quelques étapes en rejoignant la structure parisienne : son expérience du haut niveau se résume pour l'instant aux LANs francophones. Surtout, il arrive dans un contexte incertain. Mais ne remplace pas ALEX poste pour poste. Dan « apEX » Madesclaire, leader naturel et bible de CS:GO, va prendre ce rôle sur le serveur. « Je me sens prêt à être le capitaine de cette équipe. Ça a toujours été quelque part dans ma tête mais je ne me sentais pas à la hauteur », a-t-il déclaré.

Sur le papier, malgré le départ d'un ALEX qui s'imposait doucement comme l'un des meilleurs du monde à son poste, Vitality reste une équipe de tout premier rang avec Mathieu « ZywOo » Herbaut, Richard « shox » Papillon et Cédric « RpK » Guipouy. Mais elle devra rassurer lors de ses prochaines sorties (la Pro League, mi-mars : Vitality est dans un groupe à sa portée) sur sa capacité à trouver une stabilité qui lui fait défaut depuis plus d'un an. Misutaaa sera scruté, le futur leader, apEX, aussi. Rémy « XTQZZZ » Quoniam, le coach, a de longues journées qui l'attendent. ALEX, 13 mois chez Vitality ALEX avait rejoint Vitality fin 2018 et avait pris le rôle de leader quelque temps plus tard. D'abord aux côtés de Nathan « NBK » Schmitt, puis seul lors du départ de ce dernier, en septembre. Il aura gagné quatre trophées avec l'équipe à l'abeille. Le club français a sondé LDLC OL et Ali « hAdji » Haïnouss pour remplacer le Britannique, avant de choisir misutaaa. ALEX n'a pas annoncé l'arrêt définitif de sa carrière mais veut s'éviter un burn-out, syndrome malheureusement commun dans l'esport. Sur Dota 2 par exemple Anathan « ana » Pham, double champion du monde avec OG, a décidé de mettre sa carrière en pause il y a quelques semaines, comme en 2019, pour éviter de subir des calendriers trop denses.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi