Esport - CS - Esport - Counter-Strike : tout roule pour les Français sur la route du Major

L'Equipe.fr
L’Equipe

Tous les Français en lice à l'occasion du premier tournoi de qualification pour le Major de Rio sur Counter-Strike (du 9 au 22 novembre) se sont qualifiés pour la phase finale. Elle démarre mardi. Le premier Major de l'année sur Counter-Strike (la catégorie de tournois la plus importante du circuit) aurait dû commencer ce lundi à Rio de Janeiro (Brésil). Mais la pandémie de Covid-19 a reporté sa tenue en novembre (du 9 au 22) et redistribué les cartes concernant les qualifications. Esport - Counter-Strike : le Major de Rio reporté à novembre Afin de s'assurer de pouvoir compter sur les meilleures équipes à la fin de l'année, Valve et l'ESL, les organisateurs, ont créé un système de classement par points. Le premier tournoi permettant d'en cumuler (le « Road to Rio »), disputé en ligne, vient de voir sa phase de groupes s'achever en Europe. Il sourit pour l'instant aux Français. Dans la poule A, le club tricolore Vitality et la formation francophone d'Heretics se sont qualifiés pour la phase finale de la compétition en terminant respectivement troisième et quatrième. Vitality a oscillé entre le très bon (victoire contre les Suédois de Fnatic, alors n°1 mondiaux) et le très moyen (lourde défaite contre ENCE). Heretics a commencé par trois succès avant de perdre ses quatre matches suivants. Dans une poule B serrée, les Franco-Serbes de G2 Esports ont accroché la deuxième place et affronteront les actuels n°1 mondiaux d'Astralis dans le winner bracket des play-offs (un arbre à double élimination). La phase finale démarre ce mardi. Vitality jouera contre Godsent (16h30) et Heretics contre North (20h) dans le loser bracket. Le dernier match opposera FaZe Clan aux NiP. La finale aura lieu dimanche.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi