Esport - CS - Esport - Counter-Strike : dernier appel pour le Major

·2 min de lecture

L'ultime tournoi de qualification pour le Major - catégorie de compétitions la plus prestigieuse sur Counter-Strike - de Stockholm démarre ce mercredi. Plusieurs Français défendront leurs chances.

Qui disputera le Major de Stockholm, du 26 octobre au 7 novembre ? Les IEM Automne, dernière phase de qualifications pour ce qui est considéré comme l'équivalent des tournois du Grand Chelem sur Counter-Strike débuteront ce mercredi (19h). Et la course paraît ouverte : sur les 24 équipes qui se rendront en Suède dans un mois, une seule a déjà son ticket. Na'Vi (région CIS), n°1 mondiale.

Du côté des formations européennes, onze places sont à attribuer grâce à un système de points accumulés sur plusieurs rendez-vous. Cette ultime compétition permettra de les distribuer. Le format, punitif (quatre groupes de six, cinq matches en une seule manche pour faire partie des deux premiers et disputer les play-offs, les troisièmes auront une chance de grappiller quelques points), ouvre un peu plus les perspectives et laisse de la place aux potentielles surprises.

lire aussi
Suivez toute l'actualité de l'esport

Grâce à leurs précédents résultats, les Français de Vitality (n°3 mondiaux) et ceux de G2 (n°4) n'ont cependant pas besoin de grand-chose pour valider leur présence en Suède fin octobre. Un zéro pointé ne serait même pas rédhibitoire. La tâche sera en revanche plus ardue pour les Tricolores de Double Poney (n°30), moins fournis en points et dans un groupe très relevé avec FaZe (n°5), NIP (n°7) et Fnatic (n°20).

Le plus gros point d'interrogation concerne tout de même Astralis (n°9). Vainqueur des trois derniers Majors (le dernier il y a plus de deux ans, à Berlin), le club danois a beaucoup changé et n'aura pas une grande marge de manoeuvre aux IEM. La compétition s'achèvera le 10 octobre. Date à laquelle les 24 derniers prétendants au titre suprême seront connus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles