Esport - CS - Esport - Counter-Strike : Vitality enfin récompensé !

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Vitality a remporté son premier titre de l'année sur Counter-Strike ce dimanche soir, en renversant Natus Vincere en finale des IEM Pékin (3-2). Enfin un titre en 2020 pour la formation Counter-Strike de Vitality. N°1 mondial, le club français a battu les russophones de Natus Vincere (n°5) ce dimanche soir en finale des IEM Pékin - une compétition disputée en ligne - après avoir perdu les deux premières manches (3-2). lire aussi Counter-Strike : encore une finale pour les Français de Vitality Les choses avaient donc pourtant mal commencé pour Vitality, impuissant face à un Aleksandr « s1mple » Kostyliev phénoménal dans les deux premières manches (64 éliminations en 49 rounds). Trop rapidement, les francophones se retrouvaient dos au mur (5-16, 12-16). Une situation qui les poussait à enfin entrer pleinement dans cette finale. Menés par Richard « shox » Papillon, ils prenaient la carte suivante (16-5). Portés les trois « gamins », Kévin « misutaaa » Rabier, Nabil « Nivera » Benrlitom et Mathieu « ZywOo » Herbaut, ils égalisaient sur Inferno (16-9). Mais pour compléter cette remontée, il fallait conclure sur Mirage. Une carte qui n'avait pas souri à Vitality contre Heroic dans la cinquième manche d'une finale, déjà, il y a un mois. Cette fois, ZywOo donnait le ton dès le premier round en éliminant les cinq joueurs de Na'Vi. Une prouesse qui faisait bondir le meilleur joueur du monde - il en jetait même son casque - et ses coéquipiers. Grâce à leur prodige, les Français creusaient doucement leur avance et la maintenaient jusqu'à l'emporter (16-8).

Vitality avait perdu ses quatre premières finales en 2020, la dernière il y a un mois contre Heroic. Si l'équipe francophone est la plus régulière de la scène professionnelle cette année, il ne lui manquait qu'un titre pour asseoir sa place de n°1 mondiale. C'est désormais chose faite. Avec la manière.