Esport - CS - Esport - Counter-Strike : Vitality s'arrache et jouera les quarts du Major

·2 min de lecture

Mal embarqués, les Français de Vitality se sont qualifiés ce mardi pour les quarts de finale du Major de Stockholm sur Counter-Strike. Ils y affronteront les n°1 mondiaux : Na'Vi. Les Français de Vitality sont parvenus à retourner une situation difficile au Major de Stockholm - l'équivalent des tournois du Grand Chelem sur Counter-Strike. Dos au mur après avoir concédé deux défaites en autant de matches au deuxième tour de la compétition (face à Virtus.pro puis Heroic), ils ont enchaîné trois succès contre Evil Geniuses, Astralis puis Entropiq afin de valider ce mardi leur place en quarts de finale. Un choc Vitality - Na'Vi en quarts Les Tricolores, considérés comme de sérieux outsiders en Suède, ont atteint leur premier objectif mais devront clairement hausser leur niveau de jeu en phase finale. D'autant plus que les n°3 mondiaux, inconstants depuis le début du tournoi, y affronteront les n°1 et grands favoris, Natus Vincere (CIS). Ces derniers n'ont pas perdu une rencontre et impressionnent, comme prévu. Le duel entre les deux meilleurs joueurs du monde, Mathieu « ZywOo » Herbaut côté français et Oleksandr « s1mple » Kostyliev chez Na'Vi, sera l'une des clés de cet affrontement. lire aussi Esport - Counter-Strike : apEX : « Un Major, c'est notre Ligue des Champions »

Ce match, qui aurait pu être une finale, se déroulera vendredi soir (20h), au coeur de l'Avicii Arena (15 000 places). Les play-offs du Major se disputeront en public, une première pour l'esport sur la scène Counter-Strike depuis près de deux ans. G2 et ses Français invaincus L'autre équipe invaincue du « Legends Stage » est une petite surprise puisqu'il s'agit de G2 (n°7), dont les résultats laissaient à désirer ces derniers temps. Deux Français - Audric « JaCkz » Jug et François « AmaNEk » Delaunay -, sans compter le staff, y évoluent aux côtés du Bosnien Nikola « NiKo » Kovac notamment. Ils joueront contre les Suédois de NiP (n°2) jeudi soir (20h). Les deux autres quarts verront Heroic (Danemark, n°5) et Virtus.pro (CIS, n°12) s'affronter dans la partie de l'arbre de G2, Gambit (CIS, n°4) et Furia (Brésil, n°18) dans celle de Vitality.

Les Français ont d'ailleurs brisé une série historique en éliminant Astralis lundi. Les Danois, moins en vue depuis quelques mois et le départ de Nicolai « dev1ce » Reedtz, avaient remporté les trois derniers Majors. La fin d'une ère très spéciale sur Counter-Strike. Il y aura ainsi un nouveau vainqueur, pour la première fois depuis début 2018.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles