Esport - CS - Esport - League of Legends : Cédric « RpK » Guipouy arrête sa carrière

·2 min de lecture

À 32 ans, Cédric « RpK » Guipouy a annoncé cette semaine la fin de sa carrière sur Counter-Strike, quelques mois après avoir perdu sa place de titulaire chez Vitality. Le joueur français aura passé plus de 10 ans au plus haut niveau, s'y forgeant un énorme palmarès. Joueur phare de la scène professionnelle de Counter-Strike, le Français Cédric « RpK » Guipouy a annoncé cette semaine la fin de sa carrière, à 32 ans. Celui qui avait commencé son aventure en 2007 sur Counter-Strike : Source, à une époque où la discipline n'était encore qu'amateur, aura joué un rôle clé dans nombre de succès tricolores au fil des années, chez VeryGames, Titan, G2, EnVy ou Vitality notamment. Il ne manquera qu'un Major (l'équivalent des tournois du Grand Chelem sur le jeu) à son palmarès très bien garni.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le dernier chapitre de sa longue carrière - interrompue tout de même entre 2013 et 2015, ce qui ne l'a pas empêché de retrouver les sommets - chez Vitality, aura duré deux ans et demi. Avec le club français, RpK, surnommé « le Tank » pour son talent brut, son style agressif en attaque et sa capacité à défendre ses positions, aura remporté plusieurs titres majeurs et atteint le sommet du classement mondial, en 2020. Plus en difficulté cette année, il avait perdu sa place de titulaire en avril dernier avant de voir son ultime contrat s'achever fin août. lire aussi Esport - XTQZZZ : « Kyojin va devoir remplacer une légende » Il aurait mérité une sortie différente, devant du public, dans une période où les compétitions en ligne sont encore la norme, mais RpK restera comme un pionnier de l'esport tricolore, témoin et acteur de l'évolution de sa discipline.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles