Esport - CS - Esport : Major, DreamHack, du changement sur Counter-Strike

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les organisateurs de tournois s'adaptent aux modifications du calendrier : les qualifications pour le Major de Rio ont été repensées, une DreamHack Masters sera jouée en ligne. Avec le report du Major de Rio de mai à novembre (2 millions de dollars de prize-money à la clé, un record sur CS : GO) à cause de la pandémie de coronavirus, Valve, l'éditeur, et l'ESL, l'organisateur, ont décidé d'adapter les qualifications pour pouvoir compter sur les meilleures équipes du monde dans sept mois. Une décision logique : un certain nombre de clubs gardent leur place d'un Major à l'autre et plus d'une année se sera écoulée depuis celui de Berlin. Un système de classements régionalisés (Europe, Asie, Amérique du Nord...) a été pensé. Ceux-ci permettront à un certain nombre de formations (10 en Europe, par exemple) de s'envoler pour Rio en fin d'année.

Les prétendants devront marquer des points lors de plusieurs compétitions disputées en ligne. La première aura lieu du 22 avril au 17 mai. La liste détaillée des tournois et la date de fin de ce circuit n'ont pas été communiquées. Les équipes initialement qualifiées pour le Major (comme les Français de Vitality ou G2 par exemple) et celles encore en lice pour les rejoindre (Heretics) seront invitées en priorité à ces tournois. Mais celles qui ont raté le coche ces dernières semaines (OG) auront une chance de se rattraper. Esport - Counter-Strike : « Le problème, c'est la concentration » Outre le Major, le calendrier professionnel continue de se garnir en ligne. L'organisation d'une DreamHack Masters - divisée en quatre régions elle aussi - a été annoncée ce vendredi (du 19 mai au 7 juin). Les Français de Vitality et de G2 Esports ont été invités.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi