Esport - Dota 2 - Esport - Dota 2 : Ceb prend sa retraite

·4 min de lecture

Sébastien « Ceb » Debs, joueur français de Dota 2, a décidé de prendre sa retraite. Avec son équipe d'OG, il était devenu double champion du monde en 2018 et 2019, faisant de lui l'un des Tricolores les plus titrés tous jeux confondus. Une page de l'esport français se tourne. Sébastien « Ceb » Debs, merveilleux joueur de Dota 2 au palmarès impressionnant, vient d'annoncer sa retraite. Avec OG, le Tricolore est devenu double champion du monde en 2018 et 2019. Une performance unique - qu'il partage avec ses anciens coéquipiers - sur ce jeu de stratégie. Conscient qu'il n'est plus à 100 % depuis quelque temps, le Français veut tenir la promesse qu'il s'était faite à ses débuts : « Ma mentalité a toujours été de "gagner ou mourir" et elle m'a animé tout au long de ma carrière. Mais je n'ai plus cet état d'esprit maintenant. Je m'étais fait la promesse d'arrêter si je franchissais cette ligne et aujourd'hui, elle a été franchie, explique-t-il dans sa vidéo d'adieu. »

Un début de carrière usant... avant le déclic Passé professionnel en 2011, Ceb connaît un début de carrière en dents de scie. Il remporte plusieurs tournois mais ne parvient pas à performer sur les plus gros - il ne gagne qu'une seule compétition majeure, la Dreamhack Summer 2012. À bout en 2016, en plein burn-out, celui qui était alors connu sous le pseudo de "7ckng Mad" décide de tout arrêter : « J'étais tout le temps en train de voyager, ça ne s'arrêtait jamais. Au bout d'un moment, j'étais en miettes. Je sentais que ça allait mal finir. Une nuit, j'ai appelé ma mère, je devais prendre un avion à 5h du matin pour repartir sur une compétition. J'ai zappé le tournoi et je suis rentré chez elle me ressourcer pendant huit mois, expliquait-il dans nos colonnes en octobre 2019. » lire aussi Corine et Sébastien Debs, champion du monde d'esport : « Dans la famille, on a arrêté de dire : "Sébastien joue", on dit qu'il travaille » Il décide alors de faire une pause, la première dans sa carrière, avant de rejoindre OG en tant que coach. La magie fait tout de suite effet et pour son premier tournoi, un Major, OG est sacré à Manille. Plus tard en 2016 et au début de l'année 2017, OG remporte deux nouveaux Majors sous ses ordres et le Français reçoit enfin la reconnaissance qu'il mérite. Mais les performances de la structure à The International, en 2016 et en 2017, sont décevantes. Et Johan « N0tail » Sundstein, capitaine de toujours d'OG, lui demande d'enfiler à nouveau la tunique de joueur pro. Un déclic qui paye puisque la formation européenne triomphe à TI 8, au terme d'un parcours parfait en phase finale - le documentaire ci-dessous retrace ce titre.

Enfin sacrés, Ceb et les siens savourent avant de réaliser un record jamais battu : remporter les Championnats du monde deux fois de suite. Lors de ce deuxième sacre, OG reçoit plus de 15 millions de dollars de récompenses en gagnant ce tournoi. Sa dernière danse Voulant souffler un peu après les deux titres consécutifs, le Français prend une deuxième pause dans sa carrière et intègre le « staff performance » d'OG. Mais comme en 2017, la structure le sollicite et il décide, une nouvelle fois, de faire son retour. Jusqu'à cette année 2021 où les résultats d'OG ne sont plus aussi bons qu'avant, la faute aux nombreux changements dans l'équipe mais aussi à l'écart avec les autres formations qui n'est plus aussi conséquent qu'avant. lire aussi Esport - Dota 2 - Ceb : « Ça a été le challenge le plus dur pour OG à ce jour » Dans la vidéo qui annonce sa retraite, Ceb explique avoir pris la décision d'arrêter sa carrière un peu avant les qualifications pour The International 10 qui a eu lieu cette année. Diminué à cause d'une blessure à un oeil, Ceb a disputé son dernier mondial le mois dernier dans lequel OG a été éliminé par Team Spirit, le futur vainqueur de la compétition. S'il compte bien continuer à contribuer au succès d'OG, il souhaite être plus loin des projecteurs. À 29 ans et après plus de 10 ans à écumer la scène esportive de Dota 2 en tant qu'entraîneur et que joueur, Sébastien « Ceb » Debs s'apprête à écrire un nouveau chapitre de sa nouvelle vie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles