eSport - eSport : sur League of Legends, SKT (Corée du Sud) reprend son trône

L'Equipe.fr
Champion du monde en titre sur League of Legends , SKT et sa star internationale Lee «Faker» Sang-hyeok ont récupéré leur couronne en ligue sud-coréenne sans laisser la moindre chance à leur rival, kt Rolster.

Champion du monde en titre sur League of Legends, SKT et sa star internationale Lee «Faker» Sang-hyeok ont récupéré leur couronne en ligue sud-coréenne sans laisser la moindre chance à leur rival, kt Rolster.On savait l'écart entre la Corée du Sud et le reste du monde abyssal sur League of Legends, mais celui entre SKT et le reste des équipes de cette région l'est au moins tout autant. En finale du championnat coréen ce samedi, les triple champions du monde, menés par leur star internationale Lee «Faker» Sang-hyeok, ont battu leur rival : kt Rolster.Cette rencontre, la «telecom war», entre deux équipes sponsorisées par les principaux opérateurs téléphoniques sud-coréens, était très attendue tant elle était alléchante sur le papier. D'un côté la meilleure formation du monde, de l'autre la nouvelle «super team» bâtie cette année pour stopper leur hégémonie, avec d'anciens joueurs de Samsung (champion du monde 2014) notamment, aux allures de «Galactiques».Mais cet affrontement au sommet a fini en démonstration. En à peine plus d'une heure trente, SKT n'a pas laissé la moindre chance à kt Rolster, s'imposant 3-0 et reprenant un titre que l'organisation avait abandonné il y a un an. Les champions du monde concluent ainsi en beauté un «spring split» dominé d'un bout à l'autre.SKT sera le grand favori du «Mid-season Invitational» au Brésil, en mai, tournoi international qui regroupera les équipes championnes de chaque région du globe. Il déterminera les têtes de séries pour le prochain championnat du monde, qu'on voit mal aujourd'hui, plusieurs mois avant son coup d'envoi, échapper à la meilleure formation de la planète.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages