eSport - eSport : sur League of Legends, le PSG s'incline et reste en Challenger Series

L'Equipe.fr
Le PSG eSports a été défait par Fnatic Academy (2-3) ce dimanche soir en playoffs de Challenger Series, la deuxième division européenne sur League of Legends , manquant sa seule chance de rejoindre l'élite.

Le PSG eSports a été défait par Fnatic Academy (2-3) ce dimanche soir en playoffs de Challenger Series, la deuxième division européenne sur League of Legends, manquant sa seule chance de rejoindre l'élite.Finalement, la rencontre s’est sans doute jouée dans la troisième manche de l’opposition entre la formation League of Legends du PSG eSports et Fnatic Academy, ce dimanche soir, en playoffs des Challenger Series. À un partout (Paris avait remporté la première partie, Fnatic la deuxième) dans ce match qui envoyait l’une des deux équipes en tournoi de promotion vers les LCS, la première division européenne, le PSG semblait tenir une victoire qui lui offrait deux «balles de match». Et tout s’est effondré.Une rencontre de très haut niveauCertes, les Parisiens se sont repris dans la quatrième manche, offrant une partie décisive à cette rencontre qui le méritait. Mais Fnatic Academy et ses joueurs habitués à l’élite comme Mateusz «Kikis» Szkudlarek ou Maurice «Amazingx» Stückenschneider n’ont pas laissé l’occasion filer deux fois.Défait 3-2 finalement, le PSG sera sans nul doute très déçu de ne pas avoir l’occasion de rejoindre les LCS quelques mois après son entrée dans l'eSport. Mais après un début de saison régulière compliqué, démarré par deux défaites contre Schalke 04 et Fnatic Academy, justement, le club a montré des progrès saisissants sous l’impulsion du duo de coachs Bora «Yellowstar» Kim - Hadrien «Duke» Forestier et un jeu digne de la première division dans cette opposition de très haut niveau de la première à la dernière partie. Plus de 30 000 personnes ont d’ailleurs suivi la fin de la rencontre sur les différents canaux français qui diffusaient l'affrontement.Tout comme Schalke 04, battu la semaine dernière, le PSG devra donc repasser par la case «Challenger Series» dans les mois qui viennent. S’il pourrait se positionner pour racheter la place des académies de Misfits ou Fnatic en cas de montée en LCS d’une des deux formations (une structure ne peut avoir deux équipes dans l’élite), il ne le fera pas. Quand on voit les progrès effectués par la section eSports du club parisien au fil des semaines, aucun doute : elle reviendra plus forte et aura une belle deuxième opportunité d’atteindre son objectif cet été. À ses joueurs de la saisir.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages