eSport - eSport : l'Eleague Street Fighter V Invitational a démarré

L'Equipe.fr
Daigo Umehara est l'une des premières stars de l'eSport. Sur Street Fighter , il a gagné les tournois les plus prestigieux et son nom a dépassé les frontières de son jeu. À 36 ans, dont quinze au plus haut niveau, il n'envisage pas encore de ranger son stick.

Après deux saisons et un Major réussis sur CS:GO, l'Eleague (organisé par Turner) a attaqué ce lundi son tournoi sur Street Fighter V. Olivier «Luffy» Hay y est le seul représentant français.L'attente est terminée. Quelques semaines seulement après l'annonce de sa création, l'Eleague sur Street Fighter V a démarré ce lundi à Atlanta. Acclamé pour la qualité de sa production lors des deux saisons et du Major sur Counter-Strike : Global Offensive, diffusé en direct à la télévision aux États-Unis (tbs), Turner s'est déjà placé parmi les leaders dans l'organisation d'événements eSportifs. Son changement de cap vers un jeu de combat comme celui-ci est très attendu.«L'Eleague est devenue un objectif»«Je suis très content que Street Fighter V ait été sélectionné, assure Olivier «Luffy» Hay, vainqueur du plus prestigieux tournoi au monde sur Street Fighter, l'EVO, en 2014, et seul joueur français de la compétition. Même si je ne dirais pas que tous les meilleurs sont là parce que quelques Japonais ne sont pas présents, d'excellents joueurs ont été invités. Et en faisant son apparition dans le calendrier, l'Eleague est devenue un objectif. La compétition est réputée et le cash-prize est conséquent, au niveau de celui de la finale du Capcom Pro Tour.» Les 32 participants ont d'abord été répartis dans des groupes de huit. Les deux derniers de chaque poule seront éliminés et les 24 autres se retrouveront entre avril et mai pour la saison régulière. Les huit meilleurs à l'issue de cette dernière se disputeront le titre et 250 000 dollars le 26 mai prochain.Plusieurs légendes de Street Fighter sont présentes à Atlanta cette semaine pour la phase préliminaire : «Justin Wong» (États-Unis), «Momochi» ou bien sûr Daigo Umehara (Japon), mais aussi le vainqueur de l'EVO 2016 «Infiltration» (Corée du Sud) et «NuckleDu» (États-Unis) qui avait remporté la Capcom Cup il y a quelques mois. Ce dernier sera d'ailleurs dans le groupe de «Luffy», qui en découdra ce jeudi. «Avec «NuckleDu» ou encore «Phenom» et «Ryan Hart», deux Européens qui connaissent bien mon style de jeu, je n'ai pas une poule facile, confie le récent vainqueur de la Coupe de France par équipe avec Courbevoie, au Grand Rex de Paris. Je ne dirais pas que je suis confiant mais je travaille dur pour bien attaquer l'année». Elle a démarré avec un titre et se poursuit par l'invitation à un tournoi international majeur. À «Luffy» de bien y figurer cette semaine pour entamer la saison 2017 de la meilleure des manières.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages