eSport - eSport : Schalke 04 continuera son aventure sur League of Legends

L'Equipe.fr
Après son échec en Challenger Series, Schalke 04 a affirmé sa volonté de poursuivre son histoire sur League of Legends , dans le but de retrouver les LCS.

Après son échec en Challenger Series, Schalke 04 a affirmé sa volonté de poursuivre son histoire sur League of Legends, dans le but de retrouver les LCS.Grand favori à la qualification au tournoi de promotion vers les LCS, l'élite européenne sur League of Legends, après une saison régulière parfaite en Challenger Series, la deuxième division, Schalke 04 a finalement été éliminé par Misfits Academy au premier tour des playoffs. Une énorme surprise. Relégué des LCS en fin d'année 2016, le club allemand, l'un des pionniers du sport traditionnel dans l'eSport, manquait ainsi l'occasion de rattraper cet échec.Schalke 04 veut continuer de structurer sa sectionCondamné à devoir repasser par la case «Challenger Series», comme le PSG eSports, pour espérer monter, on aurait pu penser que Schalke 04 jetterait l'éponge. Mais le club a balayé les rumeurs l'envoyant au sein de la ligue nationale allemande lors d'une conférence de presse donnée au sein de la Veltins Arena. «Les joueurs et l'organisation ont tiré des leçons de ce split et nous savons tous ce que nous devons changer pour le suivant, a affirmé Moritz Beckers-Schwarz, président du "FC Schalke 04 Arena Management". Nous voulons réussir dans l'eSport et les préparations pour les mois qui viennent ont commencé. Sortir de la scène professionnelle sur League of Legends n'a jamais été un sujet de discussion.»Si Lennart «Smittyj» Warkus devrait rester dans l'effectif, celui-ci pourrait connaître plusieurs changements au fil du mercato qui s'annonce. L'ensemble des joueurs de Schalke 04 avait souligné le professionnalisme de la structure et cette dernière compte d'ailleurs bien renforcer son approche de l'eSport en amenant sa section à coopérer avec des universités et un centre médical pour l'aider à construire des plans d'entraînement adaptés à la discipline. «En tant que club de sport, nous avons tout intérêt à cerner les circonstances qui permettent aux joueurs d'être aussi performants que possible», explique Moritz Beckers-Schwarz.Enfin le directeur eSportif de Schalke 04, Tim Reichert, a nié se focaliser sur le recrutement de joueurs sud-coréens, considérés comme les meilleurs du monde : «Nous cherchons des talents partout dans le monde. Pas forcément des stars, mais si la bonne personne est disponible au bon moment, alors nous scellerons l'affaire». Avec un seul et même objectif pour les deux entités, Schalke 04 et le PSG pourraient bien voir naître une rivalité entre eux sur League of Legends... en deuxième division.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages