Esport - Fortnite - Esport - Fortnite : un tournoi à 2 millions de dollars et des critiques

L'Equipe.fr
L’Equipe

Quelques jours après la fin des Fortnite Champion Series en duo, Epic Games a annoncé l'organisation d'un nouveau tournoi en ligne au prize-money total de 2 millions de dollars. Mais l'éditeur fait face à une pluie de critiques pour la gestion de sa scène compétitive. Moins d'une semaine après le titre européen des deux Français Alexandre « Andilex » Christophe (17 ans, MCES) et Nathan « Nayte » Berquignol (17 ans, LeStream) lors des Fortnite Champion Series (FNCS) en duo, Epic Games a annoncé il y a quelques jours l'arrivée début mai d'une nouvelle compétition : le FNCS Invitational. Un autre tournoi en ligne régionalisé, en solo, étalé sur la durée du mois, regroupera les meilleurs joueurs des précédentes éditions des FNCS plus quelques nouveaux, invités ou qualifiés, et offrira au total deux millions de dollars de prize-money. Plusieurs Français et francophones sont déjà assurés d'y participer grâce à leurs résultats.

Mais cet Invitational arrive dans une période houleuse. La gestion de l'esport sur Fortnite, critiquée depuis de longs mois, n'a jamais autant été pointée du doigt - c'est dire. De nombreux joueurs professionnels se plaignent de l'instabilité, du manque de communication, de l'absence d'un calendrier clair (la deuxième Coupe du monde n'a jamais été annoncée, mais a-t-elle seulement été un projet ?) et des conditions de jeu en tournoi. Bref, de structure autour de la compétition. Aujourd'hui, l'agacement a fait place au dégoût chez certains (et pas des moindres), qui ont décidé de mettre leur carrière en pause, de jeter l'éponge ou se sont tournés vers Valorant, le dernier né de Riot Games. Si Fortnite semble tout de même bien se porter globalement et brille par sa créativité - le rappeur américain Travis Scott a donné un impressionnant concert à l'intérieur du jeu dans la nuit de jeudi à vendredi la semaine dernière, attirant plus de 12 millions de fans - la scène compétitive, encore très suivie et portée par de nombreux créateurs de contenu motivés, est délaissée.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Epic Games n'en a peut-être pas besoin, mais l'éditeur continue de l'alimenter avec des tournois bancals garnis de dotations juteuses, aux airs de cercle vicieux : remotivés ponctuellement par ces rendez-vous et les dotations, les joueurs professionnels reviennent inlassablement pour constater que rien ne change et très peu en ressortent vraiment gagnants. Jusqu'à quand ?

À lire aussi