Esport - Les jeux vidéo Tiger Woods font (enfin) leur grand retour

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

2K Games vient d'officialiser un partenariat avec la superstar des greens, qui devrait à nouveau donner son nom à des simulations de golf, huit ans après Tiger Woods PGA Tour 14. Si les temps sont durs pour les fans de Tiger Woods, ils ont enfin, depuis mercredi, une raison de se réjouir. Alors que la star américaine du golf, gravement blessé dans un accident de la route le 23 février, vient de quitter l'hôpital de Los Angeles, 2K Games a officialisé un partenariat « exclusif et à long terme » avec lui pour ses prochains jeux PGA Tour. Autrefois figure incontournable des greens virtuels, le Tigre n'avait plus été la tête d'affiche d'un jeu vidéo depuis 2013. lire aussi La série « Tiger Woods PGA Tour » peut-elle faire son retour ? « J'ai hâte de faire mon retour dans l'univers vidéoludique. Avec 2K et HB Studios, j'ai trouvé les bons partenaires pour ça », a expliqué Woods dans le communiqué de presse. « Je suis honoré de participer à cette opportunité et j'ai hâte de partager mon expertise et mes connaissances pour construire le futur des jeux vidéo de golf ensemble. » Son rôle dans ce partenariat ne devrait pas se limiter à celui de prête-nom et de personnage jouable dans les prochains jeux PGA Tour : l'Américain sera aussi consultant pour la franchise et donnera des conseils à l'éditeur.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Estampillée EA Sports, la licence PGA Tour est la référence des simulations de golf depuis 1990, année de sortie de son premier opus. Elle avait déjà entamé un partenariat avec Tiger Woods en 1998, qui s'était terminé seize ans et autant de jeux plus tard, après les révélations d'addiction au sexe du « fils de l'Amérique ». Après avoir utilisé Rory McIllroy comme porte-étendard le temps d'un jeu, la série avançait depuis quelques années sans icône. Ce qui n'empêchait pas PGA Tour 2K 21, sa dernière mouture sortie en août, d'être une simulation saluée par la critique et déjà vendue à plus de 2 millions d'exemplaires.