Esport - League of Legends : aux European Masters, ça passe pour Vitality, BDS s'arrête là

·2 min de lecture

Les Français de Vitality Bee ont rejoint ceux de LDLC OL et de la Karmine Corp en quarts de finale des European Masters de League of Legends. Compétition terminée en revanche pour BDS Academy.

Trois sur quatre pour les clubs français aux European Masters de League of Legends - l'équivalent de la deuxième division continentale. Après LDLC OL et la Karmine Corp, premiers de leurs groupes respectifs jeudi et vendredi, Vitality Bee a terminé en tête de la poule A ce dimanche soir. Le trio disputera les quarts de finale, la semaine qui vient.

Très convaincante lors de la phase aller, l'équipe à l'abeille a été bousculée lors des matches retour, lâchant une partie contre l'Eintracht Spandau (Prime League, Allemagne) et tremblant quelques minutes face à AGO Rogue (Ultraliga, Pologne et Pays Baltes) lors de la rencontre décisive pour la première place. Mais Vitality disputera bien les play-offs de la compétition pour la première fois avec un rang de tête de série et y sera un concurrent sérieux pour le titre.

lire aussi

Esport - League of Legends : LDLC OL et la Karmine Corp en quarts des European Masters

Quatrième représentant du Championnat de France aux EUM, BDS Academy a fini à la troisième place du groupe C, très relevé, ce samedi. Dominé par Bifrost (NLC, ligue d'Europe du Nord) et Fnatic Queso (SuperLiga, Espagne), le club finaliste de LFL a simplement été surpassé par un duo d'adversaires qui sera dangereux pour les autres Français en lice.

Ces trois premières places des clubs français leur permettent de s'éviter en quarts de finale : LDLC OL y affrontera X7 (NLC), la Karmine Corp jouera face à Unicorns of Love (Prime League) et Vitality Bee contre Fnatic Queso.

lire aussi

League of Legends : le guide de la saison 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles