Esport - League of Legends : Fnatic s'en sort et espère encore les Worlds

Ivan « Razork » Martin Diaz et Fnatic ont retourné Excel et restent en vie en phase finale du LEC. (Michal Konkol/Riot Games)

Fnatic a renversé Excel ce dimanche soir au premier tour des play-offs du LEC, le championnat d'Europe de League of Legends (3-2). Club le plus populaire d'Europe avec G2, il continue sa route et peut toujours se qualifier pour les Mondiaux.

Miraculée. La « super-équipe » de Fnatic a bien failli passer à la trappe ce dimanche soir et manquer les Mondiaux de League of Legends pour la première fois depuis 2016. Au premier tour des play-offs du championnat d'Europe (le LEC), elle a dû s'employer pour battre une belle formation d'Excel (3-2) et rester en vie dans cette compétition.

Cette dernière pensait en effet avoir fait le plus dur en prenant l'ascendant lors des deux premières manches face à un adversaire sur courant alternatif, à l'effectif pas toujours aligné sur les décisions à prendre au fil des parties. Mais malgré les défauts du collectif, Fnatic peut tout de même compter sur de très grosses individualités, capables de se transcender : celles-ci l'ont montré dos au mur. Dans une troisième manche complètement folle, elles retournaient un Excel aux portes de la victoire pour maintenir l'espoir.

lire aussi

Esport - League of Legends : G2 file en demi-finales

Un succès qui redistribuait complètement les cartes mentalement : plus convaincant dès lors, Fnatic, mené par un excellent Ivan « Razork » Martin Diaz dans la jungle, s'imposait finalement en cinq parties tendues. Toujours en course pour un titre européen, son équipe jouera surtout le dernier ticket européen pour les Worlds dans une semaine, face au Misfits du Français Vincent « Vetheo » Berrié.