Esport - League of Legends : GameWard et LDLC OL tiennent leur rang aux European Masters

Jérémy « Eika » Valdenaire et LDLC OL ont terminé à la première place de leurs groupes. (E. Le Corre/LFL)

Premiers de leurs poules respectives, les deux clubs français GameWard et LDLC OL se sont qualifiés pour les quarts de finale des European Masters, la deuxième division européenne de League of Legends.

Pour l'instant, c'est un sans-faute pour les clubs tricolores aux European Masters, la deuxième division européenne de League of Legends. Les deux premiers représentants de la ligue française engagés dans la compétition, GameWard et LDLC OL, ont pris la première place de leur groupe, même si ce dernier, champion national en titre, ne s'est pas montré aussi impérial qu'à son habitude. Ils s'assurent ainsi un tirage favorable pour les quarts de finale, qui auront lieu de jeudi à dimanche.

Impressionnant de régularité cet été, LDLC OL (6-1) avait fait un départ contrasté dans le groupe B, s'inclinant face à X7 (5-2) la semaine passée. Les Lyonnais se sont bien repris ce mardi, en remportant toutes leurs rencontres, non sans se faire peur par moments, prenant leur revanche face au champion britannique au passage. Il a donc fallu recourir à un tie-break pour départager les deux équipes, qui affichaient le même bilan (cinq victoires pour une défaite) après six matches. Dans celui-ci, le Viego de Martin « Yike » Sudelin, particulièrement en forme depuis le début de compétition, a fait régner sa loi pour offrir la première place à son équipe.

GameWard invaincu

La veille, GameWard (6-0) s'était montré tout aussi impitoyable, en remportant ses trois matches pour boucler ce premier tour avec un bilan immaculé : six victoires pour aucune défaite. Le club francilien s'est pourtant fait très peur face au champion de la ligue nordique, Dusty (4-2), son dauphin dans le groupe D. Après un thriller de 40 minutes, qui les a vu s'arc-bouter en défense contre un dragon ancestral, Philippe « Akabane » Le et ses coéquipiers ont tout de même réussi à s'imposer pour rejoindre les quarts la tête haute.

lire aussi

Esport - Le guide League of Legends de l'été 2022

Il reste deux autres clubs français en lice dans ces European Masters : BDS Academy et Vitality Bee, qui achèveront leur phase de groupes respectivement mercredi et jeudi. Après trois matches joués, ils occupent tous deux l'une des deux premières places de leur groupe, ce qui les mets en très bonne posture pour rejoindre leurs compatriotes en quarts.