Esport - League of Legends : JDG nouveau roi de Chine

JDG avait déjà remporté le titre de champion de Chine au printemps 2020. (LPL)

Au terme d'un match encore une fois très accroché contre Top Esports (3-2), JDG a remporté la Ligue chinoise de League of Legends ce jeudi. Un titre qui en fait automatiquement le favori des Mondiaux, qui démarrent dans un mois.

Après Royal Never Give Up au printemps, la Ligue chinoise de League of Legends a sacré un nouveau champion : JDG, qui a remporté le segment d'été en battant Top Esports (3-2) ce jeudi. Comme toujours entre ces deux équipes, qui s'affrontaient pour la troisième fois en finale de leur championnat national (une victoire partout jusqu'ici), le match aura extrêmement accroché. Mais comme en demi-finale, achevée sur le même score la semaine passée, c'est une nouvelle fois Zeng « Yagao » Qi et ses coéquipiers qui ont pris le meilleur sur leurs adversaires, au terme d'un match homérique.

Déjà finaliste malheureux au printemps, Top Esports nourrira légitimement des regrets au vu du scénario de la cinquième et dernière manche, qu'ils dominaient jusqu'à la demi-heure de jeu, avant de plier sous les coups de Wang « Hope » Jie, impressionnant sur cette rencontre. Sur l'ensemble du match, c'est tout de même JDG qui s'est montré le plus solide, faisant preuve de beaucoup de créativité pour trouver des teamfights idéaux en toutes circonstances. Mais l'équipe basée à Pékin aura laissé le suspense vivre jusqu'au bout, en laissant notamment échapper la deuxième manche alors qu'elle lui semblait promise.

lire aussi

Esport - Le guide League of Legends de l'été 2022

Il n'y aurait rien de surprenant à retrouver ces deux escouades en finale des Mondiaux (du 29 septembre au 5 novembre), qui approchent à grand pas. Vainqueur de trois des quatre dernières éditions avec trois équipes différentes (Invictus Gaming en 2018, FunPlus Phoenix en 2019 et Edward Gaming en 2021), la Chine envoie en tout cas une nouvelle fois deux têtes d'affiche au niveau quasi similaire et vraiment impressionnant. En l'état actuel des choses, seul le cinq de Gen. G, tout fraichement couronné champion de Corée dimanche dernier, parait en mesure de les concurrencer.