Esport - League of Legends : la Karmine Corp monte en puissance

La Karmine Corp s'est qualifiée pour le dernier carré des European Masters. (Elliot Le Corre/Karmine Corp)

Double tenante du titre, la Karmine Corp s'est qualifiée pour les demi-finales des European Masters de League of Legends ce samedi soir. Le club français s'est défait des Allemands d'UoL (3-1).

Double vainqueur des European Masters de League of Legends en 2021, la Karmine Corp a rejoint, ce samedi soir, le dernier carré de la première des deux éditions annuelles de la compétition. Solide face aux Allemands d'UoL (3-1), le club français monte en puissance et peut toujours rêver du triplé.

Tout est encore loin d'être parfait cependant : la KC avait d'ailleurs très mal démarré son quart de finale en rendant une copie brouillonne lors de la première manche. Visuellement supérieurs à leurs adversaires, ses joueurs s'offraient un peu trop dans des teamfights mal maîtrisés et donnaient le premier point aux Allemands après 50 minutes de jeu intenses.

lire aussi

League of Legends : le guide de la saison 2022

Équipe au style agressif, la Karmine prenait son temps pour le poser et corriger ses erreurs lors des manches suivantes. Elle se reposait sur son trio Cabochard (Lucas Simon-Meslet) - Saken (Lucas Fayard) - 113 (Dogukan Balci), excellent ce samedi soir, pour reprendre la main et, grâce à ses individualités et un jeu collectif retrouvé, revenait d'abord à hauteur d'UoL.

1

C'est le premier succès en Bo5 (match au meilleur des cinq manches) de la Karmine Corp cette saison, après ses deux défaites en play-offs de LFL.

Enfin entré dans son match, le club de Kamel « Kameto » Kebir remportait assez facilement par la suite les troisième et quatrième manches, grâce à des agressions en early game qui lui offraient une avance suffisante pour contrôler la carte. Convaincante après sa première partie « d'échauffement », la Karmine Corp jouera donc les demi-finales. Et si son topside a été décisif, le duo Rekkles (Martin Larsson) - Hantera (Jules Bourgeois) a lui aussi été très solide à partir de la deuxième partie. L'équipe n'est peut-être pas encore au niveau de ce que propose LDLC OL, champion de France invaincu dans cette compétition, mais elle est en net progrès.

Forcément un choc en demi-finale

« Nous avons démarré assez lentement et tenté un peu trop de mouvements « pile ou face » qui nous ont coûté cher lors de la première manche, expliquait Hantera au micro du diffuseur OTP à l'issue de la rencontre. Mais nous avons su réparer cela rapidement. Nos plans de jeu se sont diversifiés depuis nos défaites en LFL. Maintenant, notre ADN avec un Cabochard agressif et un Saken qui bouge beaucoup depuis la midlane reste notre identité. Pour voir plus loin, nous devons trouver de la stabilité dans notre jeu en early game et faire attention à ne pas jeter nos avantages ».

lire aussi

Esport - League of Legends : LDLC OL impressionne et file en demi-finales des EUM

La Karmine aura forcément droit à un choc d'un autre calibre au prochain tour : le rival Vitality Bee, troisième club français en lice dans ces quarts de finale, ou Fnatic Queso, champion de la ligue espagnole avec qui les Tricolores aiment bien croiser le fer sur League of Legends aussi. La rencontre entre les deux aura lieu dimanche soir (17h).

De l'autre côté de l'arbre, LDLC OL affrontera AGO Rogue dans sa demi-finale. Le champion de Pologne s'est facilement défait (3-0) de Bifrost (NLC, la ligue d'Europe du Nord et de Grande-Bretagne).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles