Esport - League of Legends : l'édition estivale de la LFL s'annonce relevée

La LFL reprend ses droits ce mercredi 1er juin. Le segment d'été 2022 commencera à 18 h. (David Nouy/Webedia/LFL)

Après un segment printemps surprenant qui a vu LDLC OL être sacré devant BDS Academy, la Ligue Française de League of Legends, et plus particulièrement son Summer Split, reprend ses droits ce mercredi 1er juin (18 h).

LDLC OL gardera-t-il son trône, est-ce que la Karmine Corp le reprendra, ou bien est-ce qu'une autre équipe s'en saisira ? Le segment d'été de la Ligue Française de League of Legends (LFL) débute ce mercredi 1er juin (18 h). Avec plusieurs changements d'effectifs à l'intersaison, des performances exceptionnelles aux European Masters et la possibilité de prendre un peu de repos, les cartes pourraient être rebattues cet été.

lire aussi

Le guide League of Legends saison 2022

Quatre favoris se dégagent

Vainqueur du segment de printemps après une saison extrêmement convaincante, LDLC OL s'est également hissé jusqu'en finale des European Masters. Deux performances qui font de la structure lyonnaise l'une des favorites à sa propre succession. Son effectif inchangé, elle a même pu prendre un peu de repos pour préparer au mieux la suite de l'année.

Vainqueur au printemps, finaliste en été, en 2021, la Karmine Corp n'a pas retrouvé son trône fin mars dernier. Mais l'organisation ultra-populaire s'est rattrapée en EUM en remportant son troisième trophée consécutif (!). Son 5 majeur n'a pas bougé d'un iota à l'intersaison et continue de monter en puissance.

lire aussi

Esport - League of Legends : LDLC OL champion de France

Enfin, Vitality. Bee - avec un roster inchangé également - et BDS Academy, finaliste au printemps, sont les deux derniers grands favoris de ce Summer Split. Les premiers possèdent un effectif expérimenté et talentueux mais n'ont pas su finir le travail quand il le fallait lors des dernières compétitions. Les seconds bouleversent leur formation, avec l'arrivée d'Adam « Adam » Maanane et de Steven « Reeker » Chen, précédemment en LEC, et le transfert de dernière minute de Tobias « Dreamer Ace » Schreckeneder.

Des noms historiques en quête de succès

Double champion de France en 2020, GamersOrigin est devenu Team GO pendant l'intersaison. Logo changé, maillot et couleurs aussi, la structure emmenée par Karim « Karim kt » Aubineau fait partie du noyau central de cette ligue française, notamment avec Solary et GameWard. Au printemps, les deux premières équipes, ex-aequo, avaient dû jouer un tie-break pour se départager tandis que la troisième n'avait signé qu'une victoire de moins. Comme beaucoup d'autres équipes françaises, Solary et GameWard ont conservé le même effectif et parient sur la stabilité.

En revanche, Misfits devrait connaître un début de saison compliqué, au moins en termes de gestion de joueurs. Promu en LEC, Joel « Irrelevant » Miro Scharoll jouera également en LFL - au minimum pour la première semaine, voire plus - après le désistement de dernière minute de Tae-min « HiRit » Shin, rentré en Corée du Sud pour des raisons personnelles. Une situation qui rappelle celle de Vitality en 2020 quand Lucas « Saken » Fayard avait jonglé entre l'équipe principale et la réserve.

lire aussi

Esport - League of Legends : mais pourquoi la France domine autant les European Masters ?

Montrer un autre visage

Mirage Elyandra et la Team Oplon, respectivement neuvièmes et derniers du segment printanier, ont été décevants au printemps. Pas partis avec les mêmes armes que d'autres formations, ces deux équipes ont peiné à trouver des victoires et se sont mises en danger pour les barrages de relégation en fin de saison.

Elles ne partent pas favorites pour le Summer Split mais ont l'envie de montrer un autre visage. Mirage Elyandra a changé d'entraîneur avec l'arrivée de Thomas « Kirei » Yuen, vétéran de la scène qui aura plein de conseils à donner à son roster. De son côté, Oplon retrouve Elton « Twiizt » Richie, midlaner de l'équipe en 2021 lors de la promotion en LFL et qui évoluera en tant que support cet été. Shern « Shernfire » Cherng Tai, un Australien qui a roulé sa bosse dans les académies des structures nord-américaines, occupera la place de jungler.

Les 10 équipes de la LFL retrouvent leur terrain de jeu ce mercredi 1er juin, à partir de 18h avec un trône à conquérir.

Matches de la première semainedu Summer Split de LFL

Mercredi 1er juin
BDS Academy - LDLC OL (18 h)
Team GO - Solary (19 h)
Misfits Premier - GameWard (20 h)
Team Oplon - Karmine Corp (21 h)
Vitality. Bee - Mirage Elyandra (22 h)
Jeudi 2 juin
Team GO - Misfits Premier (18 h)
BDS Academy - Mirage Elyandra (19 h)
Karmine Corp - GameWard (20 h)
Vitality. Bee - Solary (21 h)
Team Oplon - LDLC OL (22 h)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles