eSport - League of Legends : L'heure de vérité pour Schalke 04 et le PSG eSports

L'Equipe.fr
Après son échec en Challenger Series, Schalke 04 a affirmé sa volonté de poursuivre son histoire sur League of Legends , dans le but de retrouver les LCS.

Les playoffs des Challenger Series sur League of Legends démarrent ce dimanche à Berlin. Schalke 04 et Misfits Academy sont les premiers à entrer en lice. Le PSG affrontera Fnatic Academy dans une semaine.Schalke 04-Misfits Academy ce dimanche, PSG-Fnatic Academy dans une semaine. Deux clubs de football professionnel, deux académies de structures eSportives reconnues : le tableau des playoffs des Challenger Series sur League of Legends est dressé.Schalke 04, l'évidenceAvec cinq victoires en autant de parties disputées en saison régulière, Schalke 04 est le favori évident de cette phase finale. Un peu moins d'un an après avoir fait ses premiers pas dans l'eSport en rachetant Elements en LCS, la première division européenne, avant d'être rétrogradé à la fin de la saison, le club allemand a su rebondir. «Ils ont pris des joueurs qui savent faire grimper leurs équipes en LCS et ça leur réussit, explique Martin "Krok" Berthelot, qui commente les Challenger Series sur O'Gaming. "SmittyJ", "SELFIE", ce sont des joueurs qui connaissent ce championnat particulier parce que très court. Ils savent faire la différence en cinq semaines. Avec "loulex" et "VandeR" à leurs côté, deux joueurs qui ont connu l'expérience des Championnats du Monde, on a une équipe rodée pour cet exercice.»Quatrième de la saison régulière, Misfits Academy ne semble pas armé pour barrer la route de Schalke 04 ce dimanche. Même si les Allemands ont peut-être déjà le regard tourné vers le tournoi de promotion face aux mal classés de la première division et un retour dans l'élite. «Schalke 04 est le favori numéro un, ils ont tout ce qu'il faut pour revenir en LCS», résume «Krok».PSG-Fnatic, l'incertitudeL'autre demi-finale s'annonce bien plus serrée sur le papier. Le PSG et Fnatic Academy ont terminé la saison régulière à égalité de points, et même si les seconds ont battu les Parisiens lors de la première journée, ils ont souffert depuis de nombreux changements au sein de leur effectif. Le transfert de leur jungler, «Broxah», vers l'équipe première a coupé la formation dans son élan. «De son côté, le PSG eSports a choisi des joueurs qui n'ont ni gagné en LCS, ni en Challenger Series, reprend Martin Berthelot. L'idée c'était d'en faire des monstres avec "Duke" et "Yellowstar" dans le staff. Mais en deuxième division ça va trop vite, tu n'as pas le temps de réellement faire progresser ton équipe.» Mal en point après trois journées, les Parisiens ont remplacé «Steve» par «WhiteKnight». Un changement décisif dans leur accession aux playoffs.«Cette qualification a réduit la pression subie par le PSG de par leur statut pendant la saison régulière, assure "Krok". Je pense qu'ils sont capables de l'emporter, je les vois même mieux armés que Fnatic vu le travail effectué par le staff.» Une qualification pour la finale des Challenger Series et, par extension, le tournoi de promotion, validerait le premier objectif des Parisiens. Avant de rêver plus grand ?Schalke 04 - Misfits Academy, le 19/03 à partir de 16h et PSG eSports - Fnatic Academy, le 26/03 à partir de 16h. Les deux rencontres se joueront au meilleur des cinq manches.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages