Esport - League of Legends : MAD Lions au sommet du LEC, Fnatic dans la tourmente

Yasin « Nisqy » Dinçer, midlaner belge de MAD Lions, célèbre la victoire. (Michal Konkol/Riot Games)

Ce week-end, le classement du Championnat d'Europe de League of Legends (LEC) s'est encore resserré -sauf pour MAD Lions, hissé en première place. Fnatic, de son côté, fait face à une tourmente inédite.

L'équipe de la semaine : MAD Lions

Largement dominante dans le segment d'été du Championnat d'Europe de League of Legends (LEC), MAD Lions (1e, 10v., 3d.) a réussi un nouvel exploit : éjecter Rogue de sa première place au classement ce week-end. En faisant tomber Fnatic (7e, 6v., 7d.) et Excel (4e, 7v., 6d.), l'équipe a étendu sa série de victoires au nombre de 6. Il est maintenant favori pour le titre à quelques semaines des play-offs. Mais s'il a oblitéré Fnatic ce vendredi pour s'emparer de cette place, sa rencontre contre Excel était plus disputée.


L'équipe de Mihael « Mikyx » Mehle s'est montrée préparée contre son adversaire ce samedi, avec une draft ingénieuse pour contrer la stratégie des Lions. Son exécution réussie lui a permis de survivre à l'early (début de partie), ce qui était un exploit en soi face à MAD Lions. Mais son adversaire a vite étendu son avance en ciblant Mark « Markoon » van Woensel sans relâche sur sa Poppy (pick dominateur de la Faille en ce moment), alors qu'Excel n'a pas su annihiler la menace du Draven de William « UNFORGIVEN » Nieminen, qui a poussé son équipe vers la victoire.

lire aussi

League of Legends - Armut : « D'habitude, je ne me donne pas vraiment à fond »

Le joueur de la semaine : Barney « Alphari » Morris

La fierté se lisait sur le visage des joueurs de Team Vitality (2e, 8v., 5d.) au moment de leur victoire contre G2 Esports (4e, 7v., 6d.) qui concluait son week-end par 2 victoires décisives. Longtemps, le seul club français présent dans la compétition a inquiété par des performances irrégulières et un collectif chancelant ; mais il semble enfin avoir trouvé son rythme et s'est placé dans le top 2 du LEC.

Jamais favori ce week-end, il a triomphé à chaque fois -en survolant ses matchs de surcroît. Après avoir fait tomber Excel en 12-4, il l'a emporté contre G2 Esports avec le score de 22-3, une très large avance et le KDA « parfait » de 10/0/7 pour son midlaner Luka « Perkz » Perkovi sur Ahri. Le botlaner Matyáš « Carzzy » Orság peut, quant à lui, se féliciter de n'avoir essuyé aucune mort sur ses 2 parties. En poursuivant leur ascension, les Abeilles pourront croire sérieusement à une bonne place en play-offs, mais aussi à une qualification au Mondial très attendue après 3 ans d'absence.


Si le toplaner britannique Barney « Alphari » Morris était caché dans l'ombre de ses coéquipiers en termes de statistiques cette semaine, il n'en est pas moins un élément clé de leur succès. En ce moment, le compétiteur est dans une forme olympique ; il affiche une maîtrise chirurgicale des picks dominateurs de la méta actuelle (stratégie générale du jeu) mais brille aussi par sa régularité, sa solidité en lane et ses actions pour élever le collectif. Cette semaine encore, il a remporté ses phases de lane haut la main, ouvrant au passage le score contre Excel sur un solo-kill de Finn « Finn » Wiestal. Pas de doutes : Alphari compte parmi l'élite des toplaners d'Europe.

Le match de la semaine : Rogue - Misfits Gaming

L'heure n'est pas à la fête pour Rogue (2e, 8v., 5d.). Après avoir interrompu sa série de victoires la semaine dernière, il empile les défaites. Mais celle contre Misfits Gaming (4e, 7v., 6d.) n'était pas seulement due à des errances de ses joueurs : l'équipe de Vincent « Vetheo » Berrié n'a pas démérité.

Dans cet affrontement, les Lapins ont surpassé toutes les attentes. Pendant 46 minutes, les deux adversaires ont soufflé le chaud et le froid. Ils ont été les premiers à prendre le contrôle de la partie suivant un début contesté, notamment grâce à la Poppy du jungler Nikolay « Zanzarah » Akatov, pourtant ciblé en priorité par la stratégie adverse.

Mais Rogue a ensuite tourné le match en sa faveur grâce à des prises d'objectifs clé de la Faille. Il s'est longtemps accroché à son avantage -sans parvenir à terminer la partie. Cela lui a fait défaut, puisque son avantage a été rendu quasiment nul en late game. Et c'est sur un ultime assaut, brillamment contré par la téléportation du toplaner Joel « Irrelevant » Scharoll sur Gnar, que Misfits Gaming a arraché la victoire à l'ancien numéro un de la ligue.

Misfits Gaming s'est replacée dans la course au top 6 par cette victoire décisive, suivie d'une autre contre SK Gaming (9e, 5v., 8d.) le lendemain. La confiance est revenue dans ses rangs : cela a été mis en évidence par des stratégies plus osées qu'à l'accoutumée, comme le pick Shyvana pour Irrelevant (6,6 % de taux de présence en été) dans son second match. Mais plus qu'un maintien de leur forme, les Lapins devront se transcender pour survivre au calendrier difficile qui les attend jusqu'à la fin du segment d'été.

Mais aussi...

Loin des fulgurances de Team Vitality et de Misfits Gaming, d'autres équipes ont trébuché ce week-end, comme Team BDS (10e, 1v,., 12d.). Les défaites du club Suisse étaient attendues, mais d'autres ont surpris : c'est le cas de Rogue et Excel, seules équipes à avoir essuyé deux revers d'affilée, ainsi que G2 Esports.

Champion en titre du printemps, G2 Esports inquiète depuis le début du segment d'été. Il avait montré du mieux le week-end dernier en s'emparant de 2 victoires, mais il n'a pas fait figure d'adversaire de taille contre Team Vitality c samedi.

Autre écurie historique d'Europe, Fnatic continue à s'enfoncer : l'équipe semble toujours autant en déroute malgré une semaine en 1-1. Malgré de bonnes stratégies, c'est par l'exécution qu'il déçoit, en accumulant toujours autant d'erreurs évitables. Ce vendredi, le club britannique a essuyé une série de 5 défaites (la plus longue depuis 2014). S'il ne se reprend pas, un autre triste record sera battu : celui de ne pas participer aux play-offs, ce qui n'est jamais arrivé depuis 2011, année de création de la ligue.

lire aussi

Esport - League of Legends - Hylissang : « Aller aux Worlds, c'est devenu obligatoire »

Le classement du LEC

Les résultats du week-end
J12
SK Gaming 1-0 Astralis
Rogue 0-1 Misfits Gaming
Team Vitality 1-0 Excel
Team BDS 0-1 G2 Esports
MAD Lions 1-0 Fnatic
J13
SK Gaming 0-1 Misfits Gaming
Rogue 0-1 Astralis
MAD Lions 1-0 Excel
Team BDS 0-1 Fnatic
Team Vitality 1-0 G2 Esports

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles