Esport - League of Legends : TeamGO fait tomber LDLC OL, Adam pousse BDS vers les play-offs

Ludvig « SMILEY » Granquist et TeamGO ont fait tomber le leader invaincu et se replacent dans la course aux play-offs. (David Nouy/Webedia - LFL)

La série de victoires de LDLC OL en LFL - le championnat de France de League of Legends - s'est arrêtée à 13 cette semaine. Les Lyonnais ont été battus par TeamGO mercredi. Solary a battu la Karmine Corp dans le classique de la ligue.

L'équipe de la semaine : TeamGO

Semaine exceptionnelle pour TeamGO (7e, 7 victoires, 8 défaites). Après les quatre revers consécutifs de sa formation pourtant très excitante en début d'été, celle-ci a fait tomber le leader alors invaincu, LDLC OL (1er, 14v., 1d.), puis l'un de ses deux poursuivants directs, Vitality Bee (2e, 10v., 5d.). Ces deux victoires inattendues contre les deux meilleures équipes du moment la replacent totalement dans la course aux play-offs. Si GO a probablement profité de l'absence de Mathias « Szygenda » Jensen sur la toplane de Vitality, remplacé par un jungler, Oskar « Selfmade » Boderek, ses joueurs avaient au préalable parfaitement maîtrisé les Lyonnais pour stopper la série de 13 succès - une défaite annoncée par Quentin « Zeph » Viguié, coach de LDLC OL.

lire aussi

League of Legends : le guide de la saison 2022

Le rookie Dai-vinh « Veignorem » Lussiez, notamment, a été décisif mercredi pour aider TeamGO à s'imposer grâce à son style offensif, trop souvent inefficace jusque-là. L'agressivité a donc payé cette semaine pour cet effectif qui a très bien joué la carte et montré qu'il valait probablement mieux que sa septième place actuelle. Le fait d'avoir pris le temps d'évaluer puis corriger les problèmes de confiance et stratégiques en groupe ces derniers jours pour se relancer a eu une importance capitale. Il faudra désormais confirmer : la bataille pour la phase finale est loin d'être gagnée.

Le joueur de la semaine : Adam « Adam » Maanane

On assiste sans doute en ce moment à un nouveau rebondissement dans la jeune et déjà mouvementée carrière d'Adam (20 ans). Le toplaner français de BDS, envoyé en réserve après un printemps passé en LEC (l'élite européenne) insuffisant en termes de résultats, a pris une petite leçon d'humilité. Elle semble avoir une bonne influence sur celui qui s'est trop fait remarquer pour autre chose que son niveau de jeu - pourtant élevé en 2021 - ces derniers mois.

Dominant sur le haut de la carte en LFL, meilleur joueur de son équipe et statistiquement très solide, il semble avoir repris sa marche en avant. Huit fois MVP de BDS Academy (4e, 8v., 7d.) en autant de succès (même si le vote est effectué par les fans et Adam en compte plusieurs milliers), il a permis à son équipe de s'accrocher. Très forte sur le papier, elle empile aujourd'hui les victoires - cinq consécutives. Très bon sur Shyvana puis Gnar contre GameWard (2e, 10v., 5d.) cette semaine, il est en train d'accompagner son club en phase finale. Une forme de rédemption ?

Le match de la semaine : Solary - Karmine Corp

Ce nouveau duel entre Solary (8e, 5v, 10d) et la Karmine Corp (4e, 8v, 7d.), deux rivaux en LFL, n'a pas été un grand match en soi. Mais son déroulé est intéressant à analyser et ses conséquences sur la fin de saison importantes. Tout ou presque s'est en effet joué dès les premières secondes et une tentative d'invasion du camp adverse par Jules « Hantera » Bourgeois. Tombé nez à nez avec un Solary au complet, il a offert la première élimination à Patrick « Asza » Jacobs en utilisant son flash dans l'opération. Une action qui a placé la botlane de la Karmine Corp dans une situation plus que délicate, parfaitement exploitée par son adversaire.

Solary a appuyé sur cet avantage en jouant de façon agressive autour de son duo et sans commettre de grosses erreurs ailleurs sur la carte, creusant l'écart jusqu'à s'imposer. Mal payée ces dernières semaines, sa formation a cette fois offert une partition maîtrisée qui lui permet d'entretenir un tout petit espoir de qualification en play-offs. Il faudra pour cela espérer une dérive des équipes qui la précède au classement, mais une victoire contre la KC embellit toujours le bilan. La Karmine, de son côté, peine toujours à trouver la clé et devra se battre pour sa place en phase finale, avec un gros calendrier dans la dernière ligne droite (Vitality Bee, Misfits Premier et LDLC OL). La victoire face à Mirage Elyandra (10e, 2v., 13d.) - dans la douleur, mercredi - permet d'éviter le scénario catastrophe pour le moment. Mais la situation est alarmante.

Mais aussi...

LDLC OL n'aura pas enchaîné une série de victoires par une série de défaites : le leader - désormais certain de finir en tête - s'est repris jeudi soir contre Misfits Premier (4e, 8v. 7d.), dans la même situation que la Karmine Corp au milieu du classement. Vitality Bee et GameWard, les deux poursuivants des Lyonnais, s'affrontaient mercredi. Les Abeilles ont pris le meilleur sur une équipe qui marque le pas - deux défaites cette semaine.

lire aussi

Esport : obtenir un visa, chemin de croix de certains joueurs professionnels

Dans le bas du tableau, Mirage Elyandra a gagné un duel important contre Team Oplon (9e, 3v., 12d.) en vue du tournoi de promotion/relégation. À trois journées de la fin de la saison régulière, la prochaine aura une importance capitale puisqu'elle se jouera en physique et en public, à Boulogne-Billancourt. Une situation qui pourrait modifier les dynamiques actuelles.

Le classement de la LFL

Les résultats du week-end

J14
TeamGO 1-0 LDLC OL
Mirage Elyandra 0-1 Karmine Corp
Solary 0-1 Misfits Premier
Vitality Bee 1-0 GameWard
Team Oplon 0-1 BDS Academy
J15
Vitality Bee 0-1 TeamGO
Team Oplon 0-1 Mirage Elyandra
Solary 1-0 Karmine Corp
Misfits Premier 0-1 LDLC OL
BDS Academy 1-0 GameWard

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles