Esport - League of Legends : sans trembler, G2 file en finale du LEC

Vainqueur du LEC au printemps, G2 défendra son titre cet été. (Michal Konkol/Riot Games)

G2 a giflé Rogue (3-0) ce samedi soir dans la première demi-finale du Championnat d'Europe de League of Legends. Le tenant du titre défendra donc son bien dimanche prochain, à Malmö.

Sur le même score qu'en finale du segment printanier, G2 a surclassé Rogue (3-0) ce vendredi soir en demies du tournoi estival du LEC, le Championnat d'Europe de League of Legends. Le tenant du titre aura ainsi l'occasion de le conserver à Malmö (Suède), dimanche prochain.

Supérieurs à leurs adversaires sur chaque lane, les coéquipiers du Belge Raphaël « Targamas » Crabbé ont facilement remporté les première et troisième manches d'un duel pourtant très attendu. Si Rogue offrait une belle résistance dans la deuxième, G2 réalisait le break grâce à une inspiration de son support francophone en fin de partie.

Le club octuple champion d'Europe s'est montré supérieur en draft mais surtout très créatif, dans un style assez unique, plaisant à observer et assurément dominant : si le duo Seraphine - Senna, utilisé dans les deux premières manches, est connu sur la botlane, G2 a laissé Rasmus « caPs » Winther s'essayer à un Varus sur la midlane ou offert un Yone à Sergen « Broken Blade » Çelik au top. Une preuve de confiance, d'assurance de la part d'une formation qui sera favorite, peu importe l'adversaire, en Suède.

lire aussi

Esport - League of Legends : Fnatic ira aux Worlds, pas Misfits

Dépassé ce vendredi, Rogue peut encore être cet opposant : grâce à un arbre à double élimination, le déçu du printemps aura une deuxième chance samedi prochain, face au vainqueur du duel entre MAD Lions et Fnatic (ce dimanche soir, dès 17h). Mais il faudra hausser le ton.

G2 au tour principal des Worlds

Ce succès face à Rogue et cette place en finale assurent à G2 d'éviter le tour préliminaire des Mondiaux, cet automne (29 septembre - 5 novembre). La meilleure chance européenne aujourd'hui débutera la compétition dès le tour principal, un an après avoir échoué à se qualifier tout court pour l'événement le plus suivi de l'esport à travers le monde.

Finaliste en 2019, à Paris, G2 sera dans le premier chapeau lors du tirage au sort si son équipe s'impose à Malmö. Ce qui lui permettrait d'éviter Gen.G (champion de Corée du Sud) ou JDG (champion de Chine), évidents favoris. Les Chinois de Top Esports et EDG (champion du monde en titre) ou les Sud-Coréens de T1 et DAMWON disputeront eux aussi le tour principal.