Esport - League Of Legends : Upset quitte Fnatic et rejoint Vitality

Upset quitte Fnatic pour rejoindre Vitality. (C. Young-Wolff/Riot Games)

Elias « Upset » Lipp rejoint Vitality pour le segment de LEC à venir, le championnat EMEA de League of Legends. L'arrivée de l'Allemand, qui a passé le segment d'hiver sur le banc de Fnatic, a été officialisée ce jeudi.

Mardi matin sur sa chaîne Twitch, son « coéquipier » Martin « Rekkles » Larsson le souhaitait : « Ne pas voir Upset en LEC (le Championnat EMEA de League of Legends) est un crime. J'aimerais bien jouer contre lui. » Son souhait a été exaucé. Quelques heures plus tard, Elias Lipp était au coeur de rumeurs l'envoyant chez Vitality.

Rumeur confirmée ce jeudi par la structure française, qui a annoncé son transfert. Elias « Upset » Lipp, considéré par beaucoup comme le meilleur AD carry européen, quitte Fnatic deux saisons après son arrivée. Il retrouvera l'élite régionale de LoL, lui qui a ciré le banc de la structure britannique lors du segment d'hiver.

lire aussi : Esport - League of Legends : G2 remporte le segment d'hiver du LEC

Arrivé début 2021 chez Fnatic, Upset a réalisé des performances convaincantes avec son duo de l'époque, Zdravets Iliev « Hylissang » Galabov, lui aussi parti en fin de saison dernière. Présent deux fois dans l'équipe de l'année de LEC (été 2018 et été 2022), il n'a pourtant pas été sélectionné par son équipe en début de saison. Remplacé par Rekkles, de retour dans son club de toujours, il était cantonné au banc. Les Abeilles sont venues le dénicher, malgré sa réputation de joueur difficile à gérer.

Un renfort bienvenu pour la rucheAprès un très bon début de saison, Vitality a explosé en plein vol. Beaucoup les voyaient titiller les meilleures équipes en Championnat. Pourtant, les Abeilles ont été éliminées très rapidement dans ce segment d'hiver. Cinquième juste devant Astralis, le club français n'a pas terminé à la position souhaitée.

Portée par Zhou « Bo » Yang-Bo et Kyeong « Photon » Gyu-tae, l'équipe a néanmoins montré du potentiel lors de la saison régulière. Upset remplace le Slovaque Matúš « Neon » Jakubík au poste d'AD carry. Souvent jugée comme le point faible de l'équipe, la botlane Vitality fait peau neuve, dans une meta où la stratégie est orientée autour de la voie du bas. Vitality a donc, comme l'année précédente, une « super team » et devrait, sur le papier, se battre avec G2 pour le titre européen.