Esport - League of Legends : aux Worlds, MAD Lions s'arrête là

Fin de parcours pour les MAD Lions aux Worlds. (Liu YiCun/Riot Games)

Les Européens de MAD Lions ont chuté sur la dernière marche du Play-In, phase préliminaire des Mondiaux de League of Legends. À Mexico, ils ont été battus par Evil Geniuses (Amérique du Nord), qui verra donc le tour principal. Tout comme les Chinois de RNG.

Le plateau des Mondiaux de League of Legends est au complet. Le Play-In - la phase préliminaire des Worlds - a rendu son verdict la nuit dernière à Mexico : après Fnatic (Europe) et DRX (Corée du Sud), qualifiés directement pour le tour principal en terminant en tête de leurs groupes respectifs, Evil Geniuses (Amérique du Nord) et RNG (Chine) les ont imités en remportant leurs barrages.

lire aussi


Esport - League of Legends : Fnatic file au tour principal, MAD Lions espère encore

Face aux Japonais de DFM pour RNG, poussif contre un adversaire censé être beaucoup moins fort sur le papier (3-1) ; face aux Européens de MAD Lions pour EG, dans un duel entre deux régions rivales qui a largement tourné en faveur des Américains (3-0) et sonne la fin de l'aventure du Belge Yasin « Nisqy » Dinçer et ses coéquipiers dans la compétition.

À l'image de leurs play-offs de LEC manqués, ils n'ont pas su retrouver leur lecture de jeu et leur style dominant en early game qui faisaient leur force il y a quelques semaines. Trop hésitants, ils ont logiquement été surclassés par une équipe d'Evil Geniuses menée par un Kacper « Inspired » Sloma dominant dans la jungle.

lire aussi


Toute l'actualité de l'esport sur League of Legends

Le Polonais aura fort à faire au tour principal puisque son équipe a été placée dans un groupe B très costaud sur le papier, avec DAMWON, G2 et JDG. Si la poule A semble elle aussi particulièrement relevée, c'est le plateau complet des Worlds qui promet une compétition de très haut niveau et assez ouverte cette année.

Les Mondiaux reprendront dans la nuit de vendredi à samedi, à New York, par un duel entre Cloud9 et Fnatic (23h, vendredi).