Esport - LoL - Esport - League of Legends : le MSI de retour, deux ans après

·3 min de lecture

Le Mid-Season Invitational (6-23 mai), tournoi international de mi-saison sur League of Legends, démarre ce jeudi en Islande. Les champions du monde en titre de DAMWON (Corée du Sud) sont favoris. MAD Lions représentera l'Europe dans une compétition absente du calendrier l'an dernier, à laquelle participera également le PSG.

Dans quelques jours, G2 va perdre un nouveau titre. Vainqueur du Mid-Season Invitational en 2019, le club quatre fois champion d'Europe de League of Legends ces deux dernières années a profité de l'annulation de ce tournoi international de mi-saison la saison passée pour conserver son bien. Détrôné début avril, il ne défendra donc pas ses chances cette fois, à Reykjavik en Islande (6-23 mai).

Un choix de destination plutôt curieux à première vue pour faire venir des dizaines de joueurs des quatre coins du monde. « Mais c'est un pays qui gère très bien la situation sanitaire, le gouvernement local a aussi fait beaucoup pour nous accueillir dans les meilleures conditions », confiait mercredi John Needham, le patron de l'esport chez Riot Games. L'éditeur du jeu et l'organisateur d'une compétition aux enjeux certains (en fonction des résultats, deux ligues pourront envoyer une équipe de plus aux Mondiaux), mais qui ferait presque tâche aujourd'hui dans un calendrier bizarrement pensé, surchargé pour certains.

DAMWON, grand favori
Le tournoi, qui regroupe les champions de 11 des 12 ligues majeures (le représentant vietnamien n'a pas pu se déplacer du fait des restrictions de voyages) démarre donc ce jeudi par une première phase de groupes. Elle qualifiera six équipes dans une poule unique, de laquelle s'extirperont quatre formations qui se disputeront le titre en play-offs.

Un très grand favori se dégage : DAMWON, le champion du monde en titre sud-coréen, qui cherche à installer « une dynastie » selon son midlaner Su « ShowMaker » Heo, « déçu de l'absence de G2 » mais « confiant » et impatient d'affronter Luka « Perkz » Perkovic, lui-même tenant du titre désormais chez Cloud9, en Amérique du Nord. Le Croate incarne forcément l'une des histoires à suivre en Islande. Les deux joueurs se retrouveront en ouverture de la compétition, à 15h.

lire aussi
Esport - League of Legends : Perkz, le départ d'un roi

Concrètement, on a du mal à voir qui pourrait faire tomber un DAMWON affamé et habitué des grands rendez-vous. Les regards seront tout de même tournés vers RNG, solide champion chinois il y a quelques semaines, après une année 2020 difficile pour ce club majeur dans son pays. Son mix de jeunes talents et d'individualités plus expérimentées pourrait faire douter les Sud-Coréens.

MAD Lions veut surprendre
Du côté de l'Europe, le surprenant MAD Lions continuera son apprentissage à l'international après des Mondiaux 2020 arrêtés au tour préliminaire. « Les scrims se passent bien, assurait Matyas « Carzzy » Orsag en conférence de presse. La grosse différence avec les Worlds ce sont les changements dans l'effectif, l'ambiance est différente aussi dans l'équipe. Nous sommes très motivés, nous voulons progresser autant que possible, montrer que nous avons le potentiel de faire partie des meilleurs. »

Chez certains, des doutes persistent quant à la capacité des Européens à se positionner comme un vrai outsider à domicile. Ces derniers auront l'occasion de les effacer en partie dès ce jeudi soir (20h) et un premier match contre PSG.Talon. Fruit d'une fusion entre le club parisien et une structure hong-kongaise, le champion de la ligue pacifique, qui n'a perdu qu'une seule partie officielle cette saison, ne doit pas être sous-estimé. Il est d'ailleurs probablement a minima l'égal des quatre équipes sus-citées.

lire aussi
Esport - League of Legends - Elyoya : « Je n'arrive pas à réaliser que je viens de gagner le LEC »

Pour les six autres formations en lice, il s'agira surtout de bien figurer. Mais difficile d'imaginer l'une d'entre elles réaliser l'exploit de bousculer le cinq majeur. Enfin, un seul Français fait partie du voyage : Antonio « Frappii » Botezatu, adc remplaçant d'Unicorns of Love (ligue CIS).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles