Esport - LoL - Esport - League of Legends : Uzi arrête sa carrière

L'Equipe.fr
L’Equipe

Star chinoise de League of Legends, Jian « Uzi » Zi-Hao a annoncé ce mercredi matin l'arrêt de sa carrière à 23 ans pour raisons médicales. Un grand nom de l'esport se retire. Multiple champion de Chine, deux fois finaliste des Mondiaux, vainqueur du MSI et des Jeux Asiatiques sur League of Legends, immense star de la discipline dans son pays et reconnu mondialement comme l'un des meilleurs joueurs du jeu, Jian « Uzi » Zi-Hao a annoncé ce mercredi matin l'arrêt de sa carrière pour raisons médicales, à 23 ans seulement. Il n'avait pas participé au segment de printemps du championnat chinois cette année, une absence remarquée. RNG, son club, a officialisé la décision sur les réseaux sociaux : « Uzi n'était pas seulement le coeur et l'âme de RNG, mais aussi une icône de l'esport. Depuis son adolescence, il n'a jamais abandonné et a travaillé aussi dur qu'il le pouvait pour être le meilleur à son poste, en inspirant beaucoup. À cause de blessures accumulées pendant huit ans d'entraînement à haute intensité, des professionnels de la santé lui ont conseillé de se reposer pendant le segment de printemps 2020. À la fin de celui-ci, une décision a été prise. [...] Uzi reste un membre important de notre famille. En plus de l'accompagner dans ses projets futurs, nous resterons à ses côtés pour l'aider à s'en remettre ».

Jian « Uzi » Zi-Hao a démarré sa carrière en 2012 chez Royal Club, l'ancêtre de RNG. Il a atteint la finale des Mondiaux en 2013 (défaite 3-0 contre SKT) puis 2014 (défaite 3-1 contre Samsung White) et la demi-finale en 2017 (défaite 3-2 contre SKT). Il connaît sa meilleure année en 2018, avec deux titres nationaux, le Mid-Season Invitational et les Jeux Asiatiques. Favori des Worlds avec RNG cette année-là, il s'inclinera en quarts de finale contre G2. Sa dernière sortie restera les Mondiaux 2019 et une élimination en phase de poules. Une compétition qu'il ne remportera donc jamais. Un vide cruel dans le palmarès d'un joueur plaisant à observer, au talent immense et aux mécaniques - les mouvements effectués - impressionnantes, sur Vayne notamment, son champion signature. Jian « Uzi » Zi-Hao « Des fois, j'ai l'impression que mon bras est déjà à la retraite. » Uzi a lui aussi posté quelques mots sur Weibo, le principal réseau social chinois. Il explique avoir un diabète de type 2 depuis l'an dernier, causé par « le stress, l'obésité, une mauvaise alimentation et d'autres raisons ». Les efforts consentis pour changer de mode de vie, pas adapté à celui de l'esport de haut niveau, n'ont pas amélioré sa santé. « Cela combiné à ma blessure sévère à la main, je n'ai plus les capacités physiques pour continuer à me battre ».

Il avait déjà subi une blessure à l'épaule en 2015 et une autre au poignet en 2018. Elles l'avaient forcé à prendre du repos. Élu personnalité de l'année par les fans sur Weibo en 2019, égérie de Nike en Chine, il était apparu dans un court documentaire produit par la marque et le championnat chinois à l'occasion du partenariat scellé entre les deux l'an dernier, centré sur la santé physique des joueurs de haut niveau. Jian « Uzi » Zi-Hao y avait fait une déclaration forte : « Des fois, j'ai l'impression que mon bras est déjà à la retraite. Une fois, je suis allé à l'hôpital pour un contrôle et le docteur m'a dit que mes bras avaient 40 ou 50 ans. » Esport - Counter-Strike : « Nous avons besoin d'un changement » L'annonce de sa retraite à un âge si jeune doit être une nouvelle prise de conscience pour l'esport, discipline encore trop amateur dans l'encadrement et l'accompagnement de ses talents. Hautement compétitive, exigeante mentalement mais aussi physiquement (n'en déplaise à certains), elle demande, comme le sport traditionnel, de prendre soin de son corps afin de durer au plus haut niveau. Ou d'éviter simplement une rupture totale.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi