Esport - LoL - Esport - League of Legends : Origen devient Astralis

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Astralis Group a annoncé ce mardi matin regrouper ses différentes équipes sous une même bannière : Astralis. Une évolution qui entraîne la disparition d'Origen sur League of Legends. L'une des dix organisations du LEC - le championnat d'Europe de League of Legends - va changer de nom et d'identité. Après deux saisons difficiles, Origen va devenir Astralis à partir de 2021. Astralis Group a annoncé ce mardi matin qu'il allait regrouper ses différentes équipes dans l'esport sous un nom unique, celui de sa formation Counter-Strike. Une décision qui concerne Future FC (FIFA) et, donc, Origen.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le choix est assez peu surprenant et conclut un pari perdant pour les Danois d'Astralis Group, qui avaient racheté la marque Origen en 2018, au moment de rejoindre le LEC. À l'époque, le club créé par Enrique « xPeke » Cedeño Martínez - star espagnole du sport électronique sur League of Legends - fin 2014, n'avait plus de réelle activité. Ses acquéreurs désiraient surfer sur ce nom prestigieux (demi-finaliste des Mondiaux en 2015) et le relancer, en intégrant son fondateur, tout en expliquant alors vouloir garder l'identité « Astralis » pour Counter-Strike (afin de bien segmenter leurs activités). Mais, malgré une finale de Championnat d'Europe en 2019, Origen n'est jamais redevenu ce qu'il était, et le nom semble ainsi disparaître du paysage pour de bon. En renommant son équipe, Astralis Group prend un virage important en lui collant une nouvelle étiquette et en recentrant vraisemblablement son focus sur le Danemark. Astralis y jouit d'une grande popularité grâce à ses résultats sur Counter-Strike. Sa formation est d'ailleurs considérée comme la meilleure depuis la création du jeu. Ce changement en appelle d'autres au sein de l'équipe League of Legends d'Astralis. Le coach, André « Guilhoto » Guilhoto a déjà été remplacé par Baltat « AoD » Alin-Ciprian, xPeke va prendre du recul et le manager général Martin « Deficio » Lynge a quitté le club.