Esport - LoL - Esport - League of Legends : les Mondiaux 2021 déplacés de Chine en Europe

·3 min de lecture

Les Mondiaux de League of Legends, qui devaient avoir lieu cet automne (octobre-novembre) en Chine, seront finalement organisés en Europe du fait de la situation sanitaire. Riot Games, l'éditeur du jeu et organisateur du tournoi, l'a annoncé ce mardi. À un peu plus d'un mois de l'événement - le plus important de l'esport tout entier -, les Mondiaux de League of Legends ont été relocalisés de Chine en Europe. Riot Games, l'éditeur du jeu et organisateur de la compétition, a officialisé ce mardi une information du média américain Upcomer qui circulait depuis lundi soir. Une décision prise du fait de la situation sanitaire et de la circulation du variant Delta.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Nous pensions que les Worlds de 2020 à Shanghai resteraient comme les plus difficiles à produire, explique John Needham, le plus haut responsable de l'esport chez Riot Games, dans une courte vidéo diffusée sur Twitter (voir ci-dessus). Les vaccins nous ont permis de considérer un retour progressif à la normale en 2021, cependant le variant Delta a imposé de nouvelles restrictions de voyages et des protocoles Covid plus durs. Malheureusement, nous avons atteint un niveau où il devient difficile de garantir l'accès aux Mondiaux à toutes les équipes et joueurs qualifiés ». La destination exacte n'a pas été révélée L'an passé, la compétition s'était bien tenue en Chine, à Shanghai donc, mais sans public jusqu'à la finale. Toutes les équipes avaient dû respecter une quarantaine de deux semaines à leur arrivée. Le plan initial cette saison était d'organiser les Worlds dans cinq villes - Shanghai, Qingdao, Wuhan, Chengdu et une finale à Shenzhen le 6 novembre -, avec les fans chinois, très friands d'esport (plus de 3 millions d'entre eux s'étaient inscrits à un tirage au sort pour faire partie des 6 000 spectateurs qui ont pu assister à la conclusion de l'édition 2020). Mais la percée du variant Delta ces dernières semaines, à Wuhan notamment, a éteint les espoirs d'une édition « à peu près normale » cette année. lire aussi Esport - League of Legends : Fnatic jouera les Worlds, pas G2 « La décision de déplacer la compétition en Europe a été prise pour respecter l'intégrité de notre sport, ajoute John Needham. Il était inconcevable de voir des équipes participer sans leurs effectifs au complet. » L'Europe, aux protocoles moins stricts aujourd'hui, est donc apparue comme une solution de repli évidente. Mais avec ou sans public ? Où ? Aux mêmes dates ? Ni la destination exacte, ni les contours du déroulé des Worlds n'ont été dévoilés. Et preuve d'un choix tardif et contraint, la majorité des membres de Riot Games Europe ont appris lundi seulement ce retournement de situation. Le point de chute évident paraît d'ailleurs être Berlin, où l'éditeur a ses quartiers et où se déroule le championnat d'Europe.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cependant, une autre destination, comme l'Islande, qui avait accueilli le Mid-Season Invitational (tournoi international de mi-saison) au mois de mai dernier, est envisageable. L'annonce devrait intervenir rapidement du fait de la proximité de la compétition, même si un léger décalage de celle-ci (en suivant l'exemple de The International sur Dota 2, déplacé de Suède en Roumanie et d'août à octobre il y a quelques semaines) ne paraît pas non plus inconcevable. Les derniers Mondiaux de League of Legends organisés en Europe datent d'il y a deux ans. Le tournoi s'était achevé en France, à l'AccorHotels Arena de Paris-Bercy.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles