Esport - LoL - Esport - League of Legends : JD Gaming titré en Chine

L'Equipe.fr
L’Equipe

JD Gaming a remporté ce samedi son premier titre en ligue chinoise sur League of Legends, championnat considéré comme le plus relevé au monde. Enfin une finale serrée. Après les succès 3-0 à chaque fois de G2 en Europe, T1 en Corée du Sud et Cloud9 en Amérique du Nord, la finale du segment de printemps du quatrième championnat majeur de League of Legends, la LPL (Chine), s'est achevée ce samedi après-midi par une victoire 3-2 de JD Gaming contre Top Esports.

Un titre acquis au terme d'un match débridé comme cette ligue - d'où sont issus les deux derniers champions du monde, Invictus Gaming (2018) et FunPlus Phoenix (2019), très attendus mais éliminés en demi-finales - sait en offrir. Quatrième de la saison régulière, Top Esports menait deux manches à une mais JDG, deuxième, est parvenu à renverser son adversaire. C'est le premier trophée de champion du club installé à Pékin, qui avait atteint la finale il y a un an et s'était alors incliné contre Invictus Gaming. Il n'y aura pas de Mid-season Invitational (tournoi international de mi-saison) mais les deux équipes seront des prétendantes sérieuses aux quatre places qualificatives pour les Mondiaux, prévus en Chine à partir d'octobre et pour l'instant maintenus. La finale de la LPL s'est d'ailleurs disputée physiquement mais dans un espace sans public. Le championnat a été l'un des tout premiers événements sportifs interrompus par ce qui n'était alors qu'une épidémie, fin janvier. Il avait repris quelques semaines plus tard, en ligne, à un rythme effréné. Lexique G2, T1, Cloud9, JD Gaming, Top Esports, Invictus Gaming, FunPlus Phoenix : noms des clubs. Dans l'esport, ces derniers sont rarement rattachés à des villes. Sur League of Legends, chaque équipe joue avec cinq joueurs.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi