Esport - LoL - Esport - League of Legends : La LFL veut continuer son ascension

·5 min de lecture

Le segment d'été de la Ligue Française de League of Legends (LFL) début ce mardi soir (18h00). De la Karmine Corp, championne en titre, au renforcement de certaines équipes comme Vitality ou GameWard en passant par la peur des barrages en fin de saison, ce segment de LFL promet d'être passionnant. Deux mois et demi que le public tricolore attendait son retour... la Ligue Française de League of Legends lance son segment d'été ce mardi soir, à 18h00, avec un alléchant match d'ouverture opposant la Karmine Corp à GamersOrigin. EU Masters, play-offs, barrages de relégation, grande finale à Monaco... les enjeux du Summer Split de LFL sont nombreux et promettent un été plein de rebondissements. Le segment de printemps a rythmé l'esport tricolore du début de l'année, et ce, grâce à de nombreux facteurs. « On en tire un bilan extrêmement positif, explique Bertrand Amar, chef de l'esport chez Webedia, l'entreprise qui organise la LFL. La promotion de la Karmine Corp et l'arrivée d'OTP - la nouvelle chaîne de Chips & Noi - ont, entre autres, changé le paysage. D'un point de vue de l'audience, c'était génial aussi (un pic à plus de 194 000 viewers et une moyenne de 47 500 personnes devant chaque match, une progression dépassant toute attente). L'un de nos représentants s'est imposé en European Masters, c'était un split parfait ! Il n'a manqué qu'une seule chose, c'est qu'on n'a pas pu faire de offline. C'est la seule frustration de ce split. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une frustration que les organisateurs de la LFL espèrent bien effacer cet été. « Nous avons envie que la LFL aille à la rencontre de son public et que toutes les équipes puissent jouer devant leurs fans, annonce Bertrand Amar. Et pas seulement celles qui accèdent aux play-offs ou celles qui seront en finale à Monaco. » De bon augure pour la suite ? La Karmine Corp, le Grand Chelem en ligne de mire Vainqueur de la saison régulière, des play-offs de la LFL et des European Masters, la Karmine Corp a tout raflé au printemps pour son premier segment au plus haut niveau français. La structure de Kamel « Kameto » Kébir et Amine « Prime » Mekri a provoqué une émulation sans précédent et a grandement participé au succès médiatique de la ligue. L'objectif pour la Karmine ? Faire le Grand Chelem. Malgré le départ d'Adam « Adam » Maanane vers Fnatic en LEC, la Karmine Corp semble avoir trouvé chaussure à son pied avec Lucas « Cabochard » Simon-Meslet, le remplaçant du jeune prodige tricolore. Le reste de l'équipe ne change pas, pour le plus grand plaisir des nombreux ultras de la structure. lire aussi League of Legends : « La LFL est la meilleure ligue régionale » Vitality. Bee et GamersOrigin, un retour au premier plan ? Respectivement 5e et 7e de la saison régulière du segment de printemps, Vitality. Bee - auteur d'un beau parcours en play-offs - et GamersOrigin n'ont pas vraiment assumé leur statut de structure historique de la scène française. Un retour au premier plan est donc espéré et tout à fait possible. « Vitality a un très gros roster, ils font descendre Mathias « Szygenda » Jensen et Duncan « Skeanz » Marquet du LEC, explique le commentateur Charles « Noi » Lapassat. Ils n'ont pas brillé en LEC mais je reste persuadé qu'ils restent de bons joueurs et qu'en reprenant la confiance, ils peuvent complètement dominer la ligue. Sur le papier, selon moi, c'est l'équipe la plus forte de la LFL. » De son côté, GamersOrigin est l'équipe qui a réalisé le plus de changements à l'intersaison. De quoi leur permettre de repartir du bon pied après une année 2020 couronnée de succès (la structure avait remporté le Spring et le Summer Split) ? « Leur segment de printemps était bizarre, c'est une équipe qui aurait dû se retrouver en play-offs et qui a perdu des matches dans lesquels ils avaient une avance considérable, analyse Noi. Ronaldo et Karimkt sont d'excellents joueurs mais je pense qu'en perdant Kirei, GamersOrigin a perdu la pièce maîtresse de son équipe. » Certains misent sur la continuité Toutes les équipes n'ont pas réalisé de changements. Misfits Premier, finaliste des play-offs et quart de finaliste des EU Masters, Solary, le rival de la KCorp, et BDS, qui s'est un peu effondré en fin de saison régulière, sont les trois formations qui ne changent rien. Du côté de chez GameWard, la seule évolution est l'arrivée de Memento en lieu et place de Jean-Victor « Loulex » Burgevin. « C'est un jungler très mature qui a beaucoup d'expérience, raconte le commentateur d'OTP. Leur duo mid-jungle avec Toucouille peut être assez sympa à voir jouer. Avec ce brassage médiatique autour de lui à l'intersaison, je pense que Toucouille a été affecté et veut montrer à tout le monde que c'est un excellent joueur. » lire aussi Le club esport, le podcast : OTP et la Karmine Corp, raz-de-marée dans l'esport français Izi Dream, LDLC OL, MCES... la peur des barrages Nouveauté de cette LFL cru 2021, les barrages de relégation vers la Division 2 vont apporter du suspense à tous les étages. Si Izi Dream, LDLC OL et MCES sont les équipes qui ont le moins performé au printemps, tout peut encore changer d'ici la fin de saison. Une évolution que les organisateurs de la ligue espèrent bien mettre plus en valeur.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Nous allons faire un suivi du classement général, explique Bertrand Amar. Il va tenir les fans au courant des équipes en danger. Si MCES ou LDLC OL font un meilleur split, est-ce qu'ils sortent de la zone rouge ? Ce n'est pas un format connu des fans français mais ça va être notre fil rouge tout l'été. » Programme de cette première semaine de LFL Mardi 8 juin 18h : Karmine Corp - GamersOrigin
19h : Izi Dream - Solary
20h : LDLC OL - GameWard
21h : Misfits Premier - Vitality. Bee
22h : Team MCES - Team BDS Mercredi 9 juin 18h : Team MCES - Solary
19h : Vitality. Bee - Team DS
20h : Misfits Premier - GameWard
21h : Karmine Corp - Izi Dream
22h : LDLC OL - GamersOrigin Jeudi 10 juin 18h : LDLC OL - Vitality. Bee
19h : Izi Dream - Team BDS
20h : Karmine Corp - Solary
21h : GamersOrigin - GameWard
22h : Team MCES - Misfits Premier

Karimkt, jungler de GamersOrigin : « C'est le meilleur moment pour affronter la Karmine Corp » « Pourquoi changer d'équipe en plein milieu de split ?
J'ai reçu certaines offres d'équipes LFL et je n'avais plus trop de motivation chez BIG. J'ai beaucoup parlé avec Reeker (midlaner de BIG) et à chaque fois il me disait : « Le Summer Split sera, normalement, très simple et on sera sûr d'aller aux EU Masters. » Sauf que je n'ai pas envie de passer deux mois sans motivation pour me réveiller qu'une fois arrivé aux EU Masters. Je préfère revenir en LFL où il y a plus d'enjeux, où j'aurais beaucoup plus de motivation en me levant chaque matin, avec l'envie de se surpasser.
Votre duo avec SLT était forcément voué à la séparation ?
On a eu plusieurs contacts pour partir ensemble dans une autre équipe, même en LEC. Deux équipes du LEC se sont intéressées à nous. On a fait des essais pour Vitality et Fnatic qui, à un moment, cherchaient un nouveau toplaner et un remplaçant pour la jungle. Finalement, ces opportunités n'étaient pas les meilleures pour nous.
Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre GamersOrigin ?
Historiquement, GamersOrigin a toujours été l'une des plus grosses organisations de la scène française. Même après leur split où ils ont fini à la septième place, je sais qu'ils ont toujours pour vocation de revenir dans les premières places, de se battre pour le titre. Ça me plait beaucoup. Notre roster me parait très bon, on développe un style particulier. On a des joueurs un peu spéciaux dans l'équipe, à l'image de Ronaldo qui a joué presque tous les rôles à un niveau compétitif. C'est quelque chose sur lequel on peut jouer.
Vous allez disputer le match d'ouverture, contre la Karmine Corp, les vainqueurs de la LFL et d'EU Masters en titre. Un choc difficile à aborder ?
C'est le meilleur moment pour les affronter. Ils n'ont aucune information sur nous, on n'a aucune information sur eux. Les joueurs et les coachs qui s'adapteront le mieux pendant la draft et la partie gagneront et ça va être très intéressant à suivre. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles