Esport - LoL - Esport - League of Legends : Misfits en tête, bataille pour la deuxième place, les résultats de la semaine en LFL

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Au terme des deux premières semaines de la Ligue française de League of Legends, Misfits Premier caracole en tête du championnat et reste invaincu. Derrière, la lutte pour la deuxième place fait rage. Déjà leader, Misfits Premier creuse l'écart en tête de la Ligue française de League of Legends au terme de cette deuxième semaine de compétition. L'équipe réserve du club de LEC a remporté sans grande difficulté ses deux rencontres et reste invaincue après cinq matches. Les Lapins ont quelque peu joué avec le feu mercredi contre BDS mais ont fini par s'imposer, portés par un très grand Tobiasz « Agresivoo » Ciba sur sa toplane.

La démonstration de force contre Solary jeudi a, elle, été initiée dès la première minute du match par les intrusions répétées de Lucjan « Shlatan » Ahmad dans la jungle de Charly « Djoko » Guillard. Jamais dans ce match Solary n'a réellement pu voir le jour. Misfits s'est donc désormais imposé contre la plupart des équipes favorites du championnat. « Vitality est l'équipe que je veux battre », lance au micro d'OTP Nikola « xani » Zrinjski, coach de Misfits Premier et passé par la Ruche. Je pense que c'est la meilleure équipe qu'il nous reste à affronter. » lire aussi Avec Vitality, le Stade de France tient son club résident Quatre équipes à la deuxième place Vitality. Bee est en effet la deuxième formation à faire le plein cette semaine. L'équipe parisienne s'est elle aussi imposée contre Solary - qui plonge à la dernière place du classement avec ces deux défaites de la semaine - puis contre GameWard, sans réellement trembler. C'est donc en pleine confiance que l'équipe B de Vitality arrivera la semaine prochaine pour se frotter au leader du championnat. Avec trois victoires pour deux défaites, les Abeilles s'installent pour le moment à la deuxième place d'un classement très homogène, aux côtés de la Karmine Corp (KC), de BDS et de GamersOrigin (GO). Ces deux dernières équipes ont par ailleurs offert un match de gala vendredi soir, rythmé par des actions de grande classe réalisées par le toplaner de GO Mauno « beansu » Tälli et par le génie du midlaner français Tristan « Pak » Bourquelot, déjà étincelant la veille contre KC. L'affrontement a pourtant finalement tourné à l'avantage de BDS, transcendé par l'agressivité de Francisco « Xico » Jose Cruz Antunes.

LDLC OL peine à confirmer Dans les autres rencontres, LDLC OL, présenté comme l'un des prétendants au titre, est tombé face à MCES qui n'avait pourtant pas encore ouvert son compteur de victoires après trois journées. L'équipe lyonnaise s'est ressaisie le lendemain en venant à bout d'Izidream. Battue par GamersOrigin, la Karmine Corp s'est imposée contre MCES en s'appuyant notamment sur son jeune toplaner français Adam « Adam » Maanane.

Les résultats de la semaine : Mercredi 27 :
MCES
1-0 LDLC
Izidream 0-1 GameWard
Solary 0-1 Vitality. Bee
Gamers Origin
1-0 Karmine Corp
BDS 0-1 Misfits Premier Jeudi 28 :
GameWard 0-1 Vitality. Bee
MCES 0-1 Karmine Corp
Solary 0-1 Misfits Premier
Izidream 0-1 LDLC
Gamers Origin 0-1 BDS