Esport - Lol - Esport - League of Legends - Hans Sama : « Je ne suis pas fan de tout changer en milieu de saison »

·4 min de lecture

Finaliste malheureux du championnat d'Europe de League of Legends au printemps, le Français Steven « Hans Sama » Liv aborde le segment d'été avec ambition, alors que son équipe, Rogue, vise à nouveau le titre.

« Vous avez un bilan positif depuis la reprise (3 victoires pour 2 défaites), malgré un revers contre G2, qui vous a privé de la tête du championnat. Comment juges-tu ce début de segment d'été pour l'instant ?
Steven « Hans Sama » Liv : Ça commence lentement. On n'est pas au meilleur de notre forme, on est juste une bonne équipe. Mais je suis sûr qu'on a plus de potentiel que ça. Je pense qu'en termes d'entrainements on pourrait être meilleur, qu'on pourrait gagner toutes nos parties, c'est possible... On travaille dur pour augmenter nos performances.

Vous êtes très dur avec vous-même, alors que vous êtes l'une des équipes en forme du moment... Comment vous gagnez autant si vous êtes si perfectibles ?
Je pense que notre connaissance de jeu est juste meilleure que celle de nos adversaires. On peut juste les dominer individuellement tout le temps. Mais on n'arrive pas à être constant, nos milieux de parties sont parfois bancals alors que nos débuts de parties sont souvent très bien. Il faut qu'on arrive à se mettre à la même page, qu'on trouve des trucs créatifs pour nous débloquer... Il faut être proactif et bosser là-dessus lors des entrainements.

Beaucoup d'équipes ont opéré de grands changements au cours de l'intersaison. Vous avez choisi la stabilité. Ça vous fait partir avec un avantage ?
Oui, je pense. Au début d'année, on avait deux nouveaux joueurs, mais maintenant on se connaît bien. Je ne suis pas un fan de tout changer en milieu de saison, à part si tu dois vraiment changer ta composition pour aller aux Worlds... Devoir jouer avec des nouveaux joueurs tout d'un coup, ça te fait prendre du retard. J'ai déjà eu cette expérience quand j'étais chez Misfits...

Le segment précédent, vous avez perdu en finale après un match crève-coeur contre MAD Lions. Comment vous vous relevez de cet échec ?
On s'est tous sentis très tristes. C'était la première fois pour beaucoup de joueurs qu'ils perdaient en finale, moi la deuxième. Ce que j'ai ressenti, c'est du même niveau qu'après mon quart de finale des championnats du monde contre SKT en 2017, où j'étais aussi passé très proche de l'exploit. La bonne nouvelle, c'est que l'équipe n'a pas été abattue. On s'est réconfortés et on a essayé d'en retirer du positif, pour que tout le monde aille de l'avant et ne ressasse pas. Ça nous a appris beaucoup de choses et je suis très excité pour la suite de la saison.

Vous n'avez pas été qualifié pour le MSI cette année, ce qui vous a permis de faire un break. Comment vous êtes-vous occupé ?
J'ai joué à d'autres jeux, en continuant à m'exercer physiquement, et je suis rentré chez mes parents. Je me suis reposé et je n'ai pas trop joué à League of Legends, j'ai vraiment fait des semaines de break, pour ne pas burn-out et être frais pour cette nouvelle compétition qui démarre. Parce que ça peut durer quelques mois....

D'autres joueurs, comme Vincent « Vetheo » Berrié, ont dit qu'ils ont fait énormément de travail individuel pendant les vacances. Votre approche a l'air complètement différente...
Quand j'étais un peu plus jeune, je faisais la même chose : beaucoup de parties solo pendant l'intersaison, et même pendant le championnat. Au fil des années, je trouve que... (Il hésite) J'ai déjà vraiment un bon niveau. Je ne pense pas avoir énormément à apprendre pour gagner le championnat d'Europe, mon niveau de connaissances est déjà vraiment haut, donc c'est plus important de prendre des bons breaks et de gérer intelligemment mon planning. Je priorise beaucoup la qualité à la quantité. Auparavant, c'était l'inverse, maintenant je trouve que j'apprends mieux en jouant moins et je continue à progresser.

lire aussi
Esport - League of Legends - Vetheo : « Un jour, je serai le meilleur »

Que penses-tu des changements de meta qui ont eu lieu cet été ? Tu as notamment pu ressortir Draven, un de tes personnages favoris.
En carry AD, tu peux jouer beaucoup de choses, comme depuis pas mal de temps. Tu peux jouer plusieurs styles. La plupart des joueurs sont fans d'Ezreal, Tristana, Kog'maw, des personnages qui brillent en fin de partie. Moi, je peux jouer de cette façon-là, mais je peux aussi jouer à fond pour le début de partie... Donc j'aime bien que ce soit diversifié, qu'on puisse s'adapter selon le profil de son équipe. Mon équipe étant très forte individuellement, je peux me permettre de jouer agressif.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles