Esport - LoL - Esport - League of Legends : RNG - DAMWON, finale attendue en Islande

·3 min de lecture

RNG (Chine) et DAMWON (Corée du Sud) se retrouveront en finale du Mid-Season Invitational sur League of Legends ce dimanche (dès 15 h), en Islande. Mais les deux favoris ont tremblé contre PSG Talon (Ligue Pacifique) et MAD Lions (Europe). Champion du monde de League of Legends en titre, DAMWON s'est fait une grosse frayeur ce samedi soir en demi-finale du Mid-Season Invitational - tournoi international de mi-saison. Opposés à MAD Lions, les favoris Sud-Coréens ont été poussés jusque dans une cinquième manche décisive par une surprenante formation européenne, avant de s'imposer (3-2). lire aussi Esport - League of Legends : le MSI de retour, deux ans après

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cette dernière aura des regrets : largement au niveau, agressive et opportuniste sur chaque faille laissée par un DAMWON décevant, notamment sur la botlane, elle menait 2-1 dans la rencontre. Mais, piqué, le vainqueur de la LCK (la ligue sud-coréenne) maîtrisait les deux ultimes parties en champion du monde et empêchait ainsi l'Europe de conserver son trophée, deux ans après le sacre de G2 Esports. Malgré la défaite, MAD Lions, qui monte en puissance depuis la fin de la saison régulière du championnat d'Europe, aura engrangé beaucoup d'expérience internationale en Islande, importante pour la suite de la saison.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En finale (ce dimanche, 15h), les Sud-Coréens affronteront RNG, vainqueur de la compétition en 2018 et des deux confrontations directes en phase de groupes. La formation chinoise a battu PSG Talon (3-1) vendredi en demi-finale, mais l'équipe asiatique du Paris Saint-Germain s'est elle aussi très bien défendue. En progrès depuis les Mondiaux 2020, elle a surpris les observateurs lors de ce MSI, grâce à son style de jeu plaisant, agressif et surtout au niveau des meilleurs du monde. Il faudra probablement compter avec le PSG lors des prochains rendez-vous internationaux : les prochains Worlds en tête, cet automne. lire aussi Esport - League of Legends : la finale des Worlds le 6 novembre, en Chine Les réactions : James « Mac » MacCormack (coach de MAD Lions) : « Dans les parties remportées aujourd'hui, nous avons eu d'excellentes drafts entre nos mains, qui nous ont permis de jouer de façon agressive. Un style qui nous va bien. On a bien joué, notre botlane notamment. Elle a réussi à se créer de solides avantages. Mais DAMWON s'est très bien adapté. J'aurais probablement dû faire des choix différents. Prendre Zoé tôt dans la draft pour ShowMaker était un bon choix, j'aurais dû le voir venir. Sylas était aussi une bonne idée. Malgré tout, nous étions en bonne posture dans la quatrième manche, malheureusement ça n'a pas basculé de notre côté. [...] Dans ce MSI, nous voulions jouer à un niveau qui nous rende fiers et faire de notre mieux pour aller le plus loin possible. Je pense que nous avons fait ce qu'il fallait et j'en suis satisfait. » Javier « Elyoya » Prades Batalla (jungler, MAD Lions) : « Ce que je retiendrai de ce MSI ? Faire plus attention à mon niveau de fatigue. Je suis épuisé et n'ai pas pu jouer à 100 % de mes moyens. Je regrette de ne pas avoir pu montrer ce que nous sommes capables de faire quand nous sommes dans notre meilleure forme ». Jeong-gyun «kkOma» Kim (coach de DAMWON) : « À 2-1 pour MAD Lions, nous nous sommes posés pour discuter des drafts, de nos erreurs et comprendre comment mieux jouer. Avec de meilleurs choix contre RNG, nous parviendrons à être plus performants. Je pense que nous serons en mesure de l'emporter dimanche. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles