Esport - LoL - Esport - League of Legends - LEC : Rogue élimine G2 Esports de la course au titre

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

C'est un vrai coup de tonnerre dans l'esport : quadruple tenant du titre, G2 a été sorti en demi-finales du LEC - l'élite européenne sur League of Legends - ce samedi soir (3-1). La finale opposera Rogue à MAD Lions, dimanche. Pour la première fois depuis 2014 et le sacre d'Alliance, une autre équipe que G2 ou Fnatic va inscrire son nom au palmarès du LEC, le Championnat d'Europe de League of Legends. En demi-finales ce samedi soir, Rogue a éliminé G2 (3-1), quadruple tenant du titre et qu'on pensait intouchable en début d'année. L'équipe du Français Steven « Hans sama » Liv affrontera MAD Lions en finale, dimanche.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

G2 méconnaissable Premiers ex aequo à l'issue de la saison régulière, G2 et Rogue avaient montré des faiblesses depuis le début des play-offs. Et si nombre d'observateurs attendaient une rébellion de la part des champions en titre, un parfum de fin de règne entourait cet affrontement. Le match démarrait tout de même bien pour G2, qui empochait assez logiquement la première manche, malgré un début de partie dominant d'un Kacper « Inspired » Sloma impressionnant tout au long de l'affrontement dans la jungle. Mais la deuxième partie allait donner le ton de la suite de la rencontre : loin du niveau qu'on leur connaît individuellement - Martin « Wunder » Hansen, Marcin « Jankos » Jankowski et même Rasmus « Caps » Winther ont été méconnaissables - et collectivement, G2 était dépassé par une formation de Rogue impeccable en phase de lanes puis en teamfights, entreprenante et sans failles.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le schéma se reproduisait dans la troisième puis la quatrième manche, sans que G2 ne se montre une seule fois en mesure d'inverser la tendance. Malgré une ultime tentative de défense héroïque dans les ultimes secondes, les champions d'Europe tombaient logiquement. Pour la première fois depuis la création de la ligue, ni G2, ni Fnatic ne joueront la finale. Plus d'informations à venir...