Esport - LoL - Esport - League of Legends - LEC : G2 surpris par MAD Lions

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Quadruple tenant du titre, G2 Esports a été battu (3-1) par MAD Lions en demi-finale des play-offs du Championnat d'Europe de League of Legends (le LEC) ce samedi. Mais peut encore espérer prendre sa revanche contre son bourreau du jour. Pour la première fois de sa courte existence, MAD Lions disputera la finale du Championnat d'Europe de League of Legends (le LEC), le week-end prochain. Marek « Humanoid » Brazda et ses coéquipiers ont battu le quadruple tenant du titre et grand favori de la compétition, G2 (3-1), ce samedi soir, en demi-finale. Une nouvelle surprise dans ces play-offs mouvementés, après la victoire de MAD Lions, déjà, contre Rogue la semaine passée, et l'élimination de Fnatic vendredi soir.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le résultat du jour est cependant parfaitement logique : premier à l'issue de la saison régulière et meilleure équipe d'Europe, de loin, sur le papier, G2 a complètement déjoué contre une belle équipe. Dos au mur après deux premières manches perdues suite à des drafts trop difficiles à faire fonctionner et des erreurs grossières, la formation de Rasmus « Caps » Winther, lui-même assez impressionnant, était poussée à effectuer des choix plus conventionnels dans la troisième partie pour relancer la rencontre. Mais grâce à un excellent Irfan Berk « Armut » Tükek sur sa toplane notamment, MAD Lions clouait le match dans la suivante en proposant un niveau de jeu élevé, notamment en teamfights. Après une saison régulière moyenne, loin du niveau attendu, cette équipe a montré de très nets progrès en play-offs et attend désormais son adversaire en finale, le 11 avril prochain. Un opposant qui pourrait être... G2 Esports, reversé en loser bracket d'un tableau à double élimination. Le quadruple champion d'Europe en titre affrontera samedi prochain le vainqueur du match entre Schalke 04 et Rogue (ce dimanche, 17h). L'an dernier, G2 était revenu par deux fois de cet « arbre des perdants » pour s'imposer.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.