Esport - LoL - Esport - League of Legends : Cabochard rejoint la Karmine Corp

·2 min de lecture

Ex-joueur de Vitality, Lucas « Cabochard » Simon-Meslet sera le toplaner de la Karmine Corp lors du segment d'été du championnat de France de League of Legends. Le club tenant du titre et vainqueur des European Masters au printemps l'a annoncé ce samedi soir. La Karmine Corp a trouvé le remplaçant d'Adam « Adam » Maanane sur la toplane de son équipe League of Legends. Le club vainqueur de la Ligue française et des European Masters au printemps a annoncé ce samedi soir le recrutement d'un autre Tricolore mais au profil différent de sa jeune pépite, partie chez Fnatic en LEC : Lucas « Cabochard » Simon-Meslet. lire aussi Esport - League of Legends : Fnatic officialise la venue d'Adam

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À 24 ans, celui qui a joué six ans dans l'élite européenne (avec Gambit en 2015, chez Vitality de 2016 à fin 2020) fait office de vétéran du jeu. Très expérimenté, il a disputé les play-offs du LEC à plusieurs reprises et participé aux Championnats du monde en 2018. Il a longtemps été le leader et la figure de Vitality, qui l'a d'ailleurs testé il y a quelques semaines et envisageait un éventuel retour, avant d'opter pour un autre choix. lire aussi Esport - League of Legends - Cabochard : « À cette époque l'an dernier, on faisait griller des chipos » Après une année 2020 difficile en LEC, Cabochard n'avait pas de club au printemps. « Je ne pensais pas forcément revenir tout de suite, mais quand Shanky (Rayane Kheroua, directeur sportif de la Karmine Corp, qui travaillait avec le toplaner chez Vitality) m'a contacté je n'ai pas réfléchi longtemps, a-t-il expliqué. C'est un projet qui me plaît. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Joueur agressif à ses débuts, Cabochard a su diversifier son style au fil des saisons pour gagner en polyvalence. En 2018 et 2019, il était considéré comme l'un des meilleurs toplaners du championnat d'Europe. Aujourd'hui, la KCorp représente un défi important à plusieurs égards : il devra trouver son rythme après plusieurs mois loin de la compétition, sa place dans une formation qui a cartonné au printemps et ambitionne de conserver ses titres, mais aussi faire oublier Adam, chouchou des ultras du club.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles