Esport - Lol - Esport - League of Legends : Royal Never Give Up sacré champion de Chine

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

En venant à bout de FunPlus Phoenix (3-1) en finale, Royal Never Give Up a été sacré champion de Chine sur League of Legends, confirmant son retour au sommet. Royal Never Give Up a été sacré champion de LPL, la ligue chinoise de League of Legends, ce dimanche. En finale, Shi « Ming » Sen-Ming et ses coéquipiers ont pris leur revanche sur FunPlus Phoenix (3-1), les champions du monde de 2019, qui les avaient expédiés en loser bracket la semaine passée. Après avoir concédé la première manche, ils ont enchaîné trois victoires convaincantes pour décrocher le quatrième titre régional de l'histoire de la structure.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

C'est un retour au sommet pour RNG, l'une des organisations les plus populaires de la LPL, qui avait déjà glané trois titres nationaux et un titre international, le MSI, entre 2016 et 2018, avant de perdre de sa superbe ces derniers mois. La retraite de la superstar Jian « Uzi » Zi-Hao et le passage de son capitaine Li « Xiaohu » Yuan-Hao sur la toplane ont fait office de déclic. Portée par du sang neuf, dont Chen « GALA » Wei, meilleur joueur de cette finale, l'équipe avait dominé la saison régulière, terminée avec 14 victoires pour 2 défaites, avant de confirmer en play-offs. Avec cette victoire, RNG se qualifie pour le Mid-Season Invitational, le tournoi international de la mi-saison, qu'il abordera dans la peau de co-favori avec les Coréens de DWG Kia. Ils pourront notamment y croiser le champion d'Europe, MAD Lions, titré la semaine passée. La compétition débutera le 6 mai, en Islande. La liste des 12 équipes qualifiées au MSI DWG Kia (Corée)
Royal Never Give Up (Chine)
MAD Lions (Europe)
Cloud 9 (Amérique du Nord)
Infinity Esports (Amérique Latine)
Istanbul Wildcats (Turquie)
Detonation FocusMe (Japon)
Pentanet. GG (Océanie)
Unicorns of Love (Europe de l'Est)
PSG Talon (Asie du Sud-Est)
GAM Esports (Vietnam)
À déterminer (Brésil)