Esport - LoL - Esport - League of Legends : la Karmine Corp arrache sa place en finale des European Masters

·3 min de lecture

Tenante du titre, la Karmine Corp s'est qualifiée ce mardi pour la finale des European Masters sur League of Legends (dimanche, dès 18h). Le club français s'est défait des champions allemands, BIG (3-2). Il connaîtra son adversaire mercredi soir. Vainqueur des European Masters au printemps, la Karmine Corp défendra son bien en finale de l'édition estivale de la compétition, ce dimanche (dès 18h), après avoir battu BIG dans le dernier carré mardi soir (3-2). Le club français n'est donc plus qu'à un match de réaliser une performance inédite : jamais personne n'est parvenu à conserver son titre depuis la création du tournoi, le deuxième échelon continental sur League of Legends, en 2018. Mieux, la KCorp est la première équipe à se qualifier pour une deuxième finale de l'événement. lire aussi Esport - League of Legends : facile, la Karmine Corp rejoint le dernier carré des European Masters

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Face au champion allemand ce mardi, la formation de Kamel « Kameto » Kebir et Amine « Prime » Mekri a tout de même dû batailler. Comme prévu face à un adversaire déjà solide en quarts de finale et armé pour lui barrer la route. Poussée en cinquième manche décisive après s'être précipitée dans les derniers instants de la précédente, la Karmine y a fait parler son expérience pour s'imposer. Globalement, si elle s'est heurtée à la résistance de BIG et son jungler français Philippe « Akabane » Le, ancien de la KCorp, elle a dominé cette rencontre. Plus incisive en teamfight, bien menée par un toujours très bon Lucas « Cabochard » Simon-Meslet sur sa toplane, la Karmine Corp a fait traîner les choses en commettant des erreurs évitables, lors des première et quatrième parties. Mais, individuellement, l'ensemble de l'effectif a évolué à un très haut niveau. À l'exception peut-être d'un Lucas « Saken » Fayard un peu en dedans ce mardi soir. lire aussi Esport - League of Legends - Striker (Karmine Corp) : « Nous sommes là pour conserver notre titre »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Tout le monde a pris ses responsabilités, confirmait Cabochard sur OTP, après la rencontre. On a jeté deux manches, mais nous avions les cartes en main pour gagner ce match. Les trois parties que l'on gagne, nous sommes en contrôle. Je suis content de l'équipe, on a trouvé notre équilibre et nous sommes capables de jouer autour de n'importe qui. C'est dur de se préparer contre cela. » Dimanche, la Karmine Corp affrontera Fnatic Rising ou plus vraisemblablement Misfits Premier, son bourreau en finale du dernier championnat de France. « Je suis presque certain que Misfits va passer, je suis impatient de les rejouer », glissait d'ailleurs Cabochard. Son équipe jouera sa quatrième finale de la saison, en autant de tournois disputés. Preuve, s'il en fallait encore, de l'histoire assez exceptionnelle qu'est en train de vivre ce club pour sa première année d'existence. Mais il n'est assurément pas rassasié.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles