Esport - LoL - Esport - League of Legends : LDLC OL en finale des European Masters

L'Equipe.fr
L’Equipe

LDLC OL s'est qualifié en finale des European Masters de League of Legends - le deuxième échelon européen - en battant les Polonais d'AGO Rogue (2-1) samedi. Dimanche, ils affronteront ceux de K1CK pour le titre. Il y aura une équipe française en finale des European Masters. LDLC OL a battu les Polonais d'AGO Rogue ce samedi soir (2-1) dans le dernier carré de cette compétition - la « deuxième division européenne » sur League of Legends, qui regroupe les meilleures formations des différentes ligues nationales - et jouera pour le titre dimanche (18 heures). Esport : l'Olympique Lyonnais s'associe avec LDLC

En demi-finale, le club lyonnais avait pourtant laissé échapper la première manche. Mais Bora « Yellowstar » Kim et ses coéquipiers se sont repris dans les deux suivantes, largement dominées. Dimanche, c'est une nouvelle finale européenne qui attend le capitaine français de LDLC OL, déjà sacré cinq fois au plus haut niveau (entre 2011 et 2016) continental lors de sa première carrière de joueur, avec Fnatic. Coach pendant un peu plus de deux ans, il avait décidé de redevenir un joueur professionnel en début de saison. Le match, dimanche, aura un petit goût particulier. Esport - League of Legends : LDLC OL en demi-finales des European Masters, pas GamersOrigin Si le retour de Yellowstar est plutôt convaincant, c'est le Danois Kristian « TynX » Østergaard Hansen qui s'impose comme le meilleur joueur des European Masters pour l'instant. Impressionnant, le jungler de LDLC OL est le principal artisan du parcours de son équipe. Mention spéciale au rookie tricolore Vincent « Vetheo » Berrié également : celui que tout le monde considère comme l'un des grands talents de la scène française disputera sa première finale internationale dimanche.

LDLC OL jouera le titre contre une autre équipe polonaise, K1CK, vainqueur des Français de GamersOrigin en quarts et des Espagnols de Movistar Riders ce samedi (2-0). Deux surprises. Les Lyonnais seront favoris, mais ils savent qu'ils doivent se méfier.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi