Esport - LoL - Esport - League of Legends : Fnatic défiera G2 pour une place aux Mondiaux

·3 min de lecture

Bousculé par Misfits pendant cinq manches au deuxième tour des play-offs du LEC - le Championnat d'Europe de League of Legends - ce vendredi, Fnatic jouera sa place aux Worlds dimanche soir contre G2 Esports, son rival. Qui ira, qui n'ira pas ? G2 et Fnatic se disputeront bien le dernier ticket européen pour la Chine et les Mondiaux 2021 de League of Legends. Il a fallu un succès étriqué (3-2) du second contre Misfits au deuxième tour des play-offs du segment d'été du LEC ce vendredi soir, mais les deux rivaux, ex-rois du LEC (15 titres sur 17 possibles depuis 2013), se retrouveront dimanche pour définir qui accompagnera MAD Lions et Rogue, aux Worlds et dans la course au titre continental. lire aussi League of Legends : Fnatic met un terme au rêve de Vitality Fnatic a pourtant bien failli manquer l'invitation pour ce duel qui s'annonce particulièrement épicé, plus encore après certains événements survenus au cours du match de la journée. Face à l'équipe du midlaner français Vincent « Vetheo » Berrié, en difficulté ce vendredi soir, comme contre Vitality une semaine plus tôt, sa formation a commis des erreurs, raté deux drafts, mais s'en est finalement sortie au bout des cinq manches. Grâce, notamment, à un très bon duo de francophones Adam « Adam » Maanane - Yasin « Nisqy » Dinçer, clairement moteur des bonnes phases de sa formation.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Avant le match, j'avais le sentiment qu'on allait perdre, avouait pourtant Adam en interview, une fois la victoire acquise. Mais nous avons commis moins d'erreurs que face à Vitality. Ces dernières semaines, nous avons perdu notre identité de jeu. J'ai l'impression que nous l'avons retrouvée naturellement pendant ce match. Ça fait du bien. » Le classique se lance sur Twitter Les performances dominantes de Fnatic - meilleur, mais mis en danger par des erreurs évitables, des excès d'agressivité et des drafts moyennes, avec des match-ups perdants à tous les niveaux - lors des troisième et cinquième manches laissent entrevoir la possibilité d'une rencontre serrée contre G2. Mais le demi-finaliste des derniers Mondiaux partira favori, d'une bonne marge après ce vendredi soir. La rencontre, le « classique » du LEC, trois fois l'affiche de la finale depuis 2019, s'est en tout cas déjà lancée sur Twitter. Les propriétaires des deux équipes ont échangé des compliments pendant la rencontre du jour, en marge de deux pauses demandées par Fnatic du fait de bugs supposés (pendant la quatrième partie, sur l'ultime de Ryze, sans que les arbitres ne trouvent à y redire ni conséquence pour Misfits, qui perdait le fil de la manche mais l'emportait tout de même).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Éliminé, Misfits a vu son rêve de titre et de qualification aux Worlds s'achever, après deux défaites rageantes (3-2 à chaque fois) au cours de cette phase finale. Mais le bilan de la saison restera très positif pour une équipe qui est montée en puissance et s'est affirmée cet été comme une vraie menace pour les cadors de la ligue. Avant G2-Fnatic, MAD Lions et Rogue s'affronteront ce samedi soir pour une place en finale. Le perdant aura cependant une deuxième chance (dans un tableau à double élimination, voir ci-dessous), une semaine plus tard.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles