Esport - RL - Esport - Rocket League : Solary rejoint Vitality et BDS au Championnat d'Europe

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Malgré une élimination tôt dans le dernier tournoi qualificatif pour le Major de printemps des Rocket League Championship Series, Solary a assuré sa place pour l'événement, mais aussi pour le championnat d'Europe de fin de saison. Le dernier tournoi de qualification pour le Major de printemps - le dernier avant l'événement final de cette dixième saison des Rocket League Championship Series - n'a pas vraiment souri aux Français au niveau des résultats, mais d'un point de vue comptable tout est au vert, notamment pour Solary. Sorti en huitièmes de finale, le club tourangeau a engrangé assez de points pour se qualifier au Major du segment de printemps. Cette participation, à elle seule, garantit à Solary de terminer dans les six premiers de la saison régulière, et sera donc au rendez-vous du Championnat d'Europe, mis en place par l'éditeur Psyonix après l'annulation des Mondiaux, toujours à cause de la pandémie de Covid-19 afin d'assurer la bonne santé des joueurs.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Si Vitality et Solary, éliminés avant le tableau final, ont déçu, la bonne surprise du week-end vient d'Atlantide Wave, le club français coaché par Clément « Rasmelthor » Coupart, également commentateur chez Rocket Baguette. Ils ont atteint les quarts de finale pour la deuxième fois en deux participations, seulement battus par Team BDS. Ils ont notamment sorti Team Liquid au premier tour de play-offs, puis Solary. Deux performances notables qui n'ont pas suffi pour décrocher cette qualification pour l'étape suivante.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Rocket League : Solary perd en finale, Vitality aux Mondiaux La passe de trois pour BDS ? Les dix équipes qualifiées pour le Major de printemps sont connues. La France sera la nation la plus représentée avec huit joueurs répartis dans quatre équipes : Solary, Vitality, Team BDS et Top Blokes. Déjà vainqueur des deux Majors précédents, lors des segments d'automne et d'hiver, l'équipe franco-espagnole de BDS cherchera à asseoir encore plus sa domination sur la région, en visant le sans-faute sur les Majors. Cette saison, le trio a remporté sept des onze tournois disputés.