Esport - Rocket League - Rocket League : BDS champions du 3e round hivernal

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'équipe francophone BDS a remporté ce week-end le 3e round du segment d'hiver des RLCS Europe et se rapproche du titre. Ce fut un spectacle haletant et riche en rebondissements que nous ont offert les équipes Vodafone Giants et BDS dimanche 17 janvier pour le compte du 3e et dernier round hivernal des Rocket League Championship Series (RLCS) européens. Si le bras de fer a finalement tourné à l'avantage de la formation francophone, la soirée a surtout permis de souligner l'équilibre des forces au sommet de l'Europe.


BDS était en effet tombé contre la formation espagnole plus tôt, en finale du winner bracket, 2-4 lors d'un premier BO7 (la première équipe à gagner quatre manches l'emporte), avant de se ressaisir rapidement dans le loser bracket* (4-0 contre Dignitas) et de finalement l'emporter en grande finale, remportée 4-3 / 4-2**, contre Giants donc. L'équipe suisse, déjà victorieuse lors du premier exercice du segment, conforte ainsi sa place en tête du classement qualificatif pour le major d'hiver, mais surtout pour les Championnats du monde. Résultats en dents de scie pour les Français L'autre bonne surprise côté français, c'est la performance de l'équipe WOO, arrivée jusqu'en demi-finale du tableau principal. D'abord balayée par Giants (0-4) puis par Dignitas (1-4) en quarts de finale du tableau secondaire, la formation tricolore gratte tout de même seize places au classement régional et prend la 20e position. De son côté, Oxygen Esports n'a pas non plus à rougir de sa prestation. L'équipe a été envoyée en loser bracket par les vainqueurs du tournoi (1-4) avant de s'incliner une seconde fois et d'être définitivement éliminée sur le fil par Dignitas en demi-finales du tableau secondaire (3-4). L'équipe s'adjuge une honorable 4e place mais voit son bourreau lui passer devant au classement du segment hivernal et tombe à la 7e place.

Le week-end aura été plus délicat pour Vitality, sorti dès les quarts de finale du tableau principal par Giants 1-3 (BO5), puis du tableau secondaire par Triple Trouble sur le même score. Cette contre-performance de la Ruche n'a toutefois pas d'incidence au classement du segment dans lequel Vitality conserve sa 5e place. *Les équipes ayant perdu un match sont reversées dans le loser bracket, un tableau secondaire dont le vainqueur affronte le lauréat du tableau principal au cours de la grande finale. ** Giants n'ayant pas encore perdu dans le tournoi, il fallait que BDS gagne deux BO7 pour remporter le tournoi.