Esport - Rocket League : un titre pour la Karmine Corp, Vitality se réveille

Amine « itachi » Benayachi, capitaine d'une Karmine Corp titrée ce week-end. (João Ferreira/Psyonix)

La Karmine Corp a remporté ce dimanche soir le deuxième tournoi européen du circuit professionnel de Rocket League. Le club français confirme ses bons débuts dans cette saison 2022-2023. Demi-finaliste, Vitality s'est relevé après un rendez-vous inaugural raté.

La Karmine Corp domine l'Europe sur Rocket League. Après une finale deux semaines plus tôt, lors du tournoi inaugural de la saison continentale 2022-2023, le club français a confirmé son très bon début de saison en remportant le deuxième rendez-vous du calendrier dimanche soir. Un succès acquis face aux Anglais de Quadrant en finale (4-2).


lire aussi

Esport - Rocket League : déjà une finale pour la Karmine Corp

Si la KC avait peiné en qualifications - ticket pour les play-offs acquis in extremis au terme d'une ronde suisse difficile -, son équipe est montée de plusieurs crans en phase finale. Elle y a écarté deux gros morceaux, en quarts (BDS) puis en demies (Moist), avant d'aller chercher son premier titre en RLCS, le circuit professionnel.

Ce succès lui assure aussi une place au Major de Rotterdam en décembre. Un événement intercontinental que tenteront de rejoindre les autres principales formations françaises en lice, lors d'un troisième et dernier tournoi en ligne mi-novembre : Vitality, demi-finaliste et tout proche d'aller se frotter à la Karmine pour le titre ce week-end en montrant un bien meilleur visage que lors d'une première sortie ratée ; Solary, à la peine et écarté dès la ronde suisse sans la moindre victoire ; et les champions du monde de BDS, battus par la KC en quarts, mais actuellement les mieux placés du trio.

Evan « M0nkey M00n » Rogez (BDS), l'un des meilleurs joueurs de la planète, a toutefois posté des messages inquiétants sur Twitter après la défaite, évoquant des difficultés personnelles en ce moment...


lire aussi

M0nkey M00n, du RC Lens au sommet sur Rocket League