Esport - Smash : exploit de Glutonny, seulement vaincu en grande finale du Genesis

·3 min de lecture

Au Genesis, le plus grand tournoi de l'année sur Super Smash Bros Ultimate, dimanche, William « Glutonny » Belaïd ne s'est incliné qu'en grande finale, après un parcours exceptionnel. Une performance inédite pour un Français, sur un jeu dominé par les Nord-Américains.

En Californie ce week-end, William « Glutonny » Belaïd a écrit la plus belle page de l'histoire du Super Smash Bros francophone. Au Genesis 8, le tournoi le plus prestigieux de l'année, comprenant 1 959 participants, le représentant de Solary est parvenu, après plusieurs rencontres d'une tension folle, à se hisser en grande finale. Il a finalement dû s'incliner face au Mexicain Leonardo « MKLeo » Lopez Perez, indiscutable meilleur joueur de la planète. Mais son parcours, dans une discipline historiquement ultra-dominée par les Nord-Américains, a marqué les esprits.

Rentré tête de série n°9, Glutonny avait très tôt croisé la route de MkLeo, qui l'avait déjà dominé (0-3), l'envoyant en loser bracket. Le Français n'avait plus le droit à l'erreur pour rester en vie dans le tournoi : il a alors aligné les succès de prestige, face aux Américains Kolawole « Kola » Aideyan (n°7, 3-1), Paris « Light » Ramirez (n°4, 3-0) et surtout au Mexicain Edgar « Sparg0 » Valdez (n°2, 3-1). Malgré les encouragements de la Convention Center de San José, il est ensuite une nouvelle fois tombé face au n°1 mondial (0-3), intouchable tout au long du week-end.

Un superbe tir groupé français

/

Survolant la scène européenne depuis plusieurs années, Glutonny attendait depuis longtemps cette finale dans un tournoi majeur sur sol américain. Après plusieurs semaines d'entraînement outre-Atlantique au cours de ces derniers mois avec les meilleurs joueurs du monde, il est enfin parvenu à ses fins. « C'était mon rêve d'atteindre une grande finale contre MkLeo et je l'ai fait, a-t-il réagi sur Twitter. Je suis trop trop heureux. La prochaine étape, c'est de le battre ! »

Pour une fois, Glutonny n'était pas seul à faire le déplacement en Californie, puisqu'un contingent de 23 joueurs français avait fait le voyage. Sur place, ils ont réussi un joli tir groupé, puisque sept d'entre eux sont parvenus à accéder au top 64. Pas forcément le plus attendu avant le tournoi, Thomas « Oryon » Scalese, joueur d'Oplon, a même atteint la 13e place, pour le plus grand bonheur des nombreux fans tricolores venus sur place. Un signe supplémentaire, s'il en fallait, de l'engouement national grandissant pour la scène Smash.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles